pain et prise de poids

Le pain peut-il vous causer une prise de poids ?

Le pain fait l’objet de nombreuses idées reçues, dont une qui suggère qu’il ferait grossir. Les controverses au sujet de cet aliment sont tellement divergentes qu’il en devient difficile de savoir vraiment s’il faut s’en méfier ou en consommer tous les jours. Que vous soyez dans l’optique de perdre du poids ou que vous souhaitez simplement avoir une alimentation équilibrée, découvrez ci-après ce qui se cache derrière le pain.

Une source de sucre

D’une façon générale, le pain n’est pas mauvais pour la santé et il ne fait pas grossir, à condition qu’il soit de bonne qualité. D’ailleurs, c’est tout autant la manière dont il est consommé et les aliments qui l’accompagnent qui concourent à la prise de poids. Le pain en lui-même se révèle être un produit particulièrement riche sur le plan nutritionnel. Lorsqu’il est de bonne qualité, il apporte à votre organisme des fibres qui favorisent la sensation de satiété et qui améliorent le transit. Il renferme également des glucides, des protéines végétales et des vitamines (PP, B et E). En revanche, c’est un aliment généralement pauvre en lipides.

Pour autant, les baguettes de pains actuelles sont majoritairement fabriquées à partir de farine blanche qui présente un index glycémique haut. Dans ce sens, le sucre ingéré passe plus rapidement dans le sang. Face à la surcharge de sucres induite par la consommation régulière du pain de mauvaise qualité, le corps la stocke sous forme de graisse. Ce type de produit s’avère aussi plus pauvre en fibres. Or, sans celles-ci, l’aliment devient moins digeste. Il arrive même parfois que des problèmes de constipation surviennent.

A découvrir :  Mes petits conseils alimentaire pour perdre du poids

Le pain renferme par ailleurs une quantité de sucre élevée. Vous avez, par exemple, l’équivalent d’environ 25 cubes de sucres dans une seule baguette. Étant donné que l’apport quotidien en glucides conseillé pour un adulte doit avoisiner les 50 %, le pain se présente comme une excellente source de sucres appréciable, principalement le matin quand vous êtes à jeun. En revanche, je vous déconseille d’en manger le soir même quand vos réserves d’énergie baissent. C’est à ce moment de la journée que les sucres ingérés ont plus de chances d’être transformés en gras, ce qui vous fera gagner du poids. Afin de ralentir l’absorption des sucres via la consommation de pain, préférez les produits faits à base de farine riche en fibres à l’exemple du pain complet.

Un aliment riche en additifs

Une baguette blanche peut renfermer à elle seule 14 additifs. Dans les pains spéciaux, il est même possible que ce nombre soit revu à la hausse. L’utilisation d’additifs dans le pain est autorisée, car ces éléments favorisent l’accélération de la production et optimisent la conservation du produit. Le fait est que les pains sont des produits généralement vendus en vrac et donc, aucune obligation d’étiquetage n’est imposée aux fabricants. Cela rend impossible le déchiffrage des réels composants du produit.

Pour plus de sécurité, je vous conseille vivement de privilégier les pains dont la fabrication est encadrée par le décret du 13 septembre 1993. Vous avez justement le pain au levain et le pain de tradition française qui sont exclusivement produits à partir d’ingrédients sûrs.

A découvrir :  Que devez-vous prendre en compte pour créer un plan alimentaire perte de poids ? En savoir plus dans cet article

Dans ce genre de produits, les uniques ingrédients admis sont la farine, l’eau, le sel, le levain ou la levure. Cinq adjuvants naturels sont également utilisés : la farine de soja, de fèves, de malt de blé, la levure désactivée et le gluten. Les fabricants y incorporent aussi de l’amylase fongique qui est un auxiliaire technologique permettant d’améliorer la qualité des pains produits. Cette enzyme produit du maltose et décompose les amidons. Tout au long du processus de fabrication, la levure vient à fermenter et c’est à ce moment que l’amylase participe à l’augmentation des sucres. L’enzyme permet de maintenir la fermentation aussi longtemps que possible de manière à faciliter le travail de la pâte à pain. D’autre part, sachez que c’est l’amylase fongique qui contribue à réduire le caractère friable du pain.

Avec du pain de qualité, non seulement vous avez le goût, mais aussi le rassasiement et la digestibilité. Sans parler du fait qu’un aliment dépourvu d’additifs chimiques reste meilleur pour la santé.

Une teneur élevée en gluten

Le pain blanc est principalement composé de gluten. C’est un groupe de protéines retrouvé dans l’enveloppe et le germe de certaines céréales utilisées pour la fabrication du pain (seigle, blé, etc.). Pour autant, il ne fait pas grossir. Le gluten renferme les oligo-éléments et acides aminés dont le jeune plant a besoin pour se développer et germer. Le fait est que de nombreuses personnes y sont intolérantes.

Venant du mot latin glu, le gluten se transforme en pâte collante lorsqu’il est ingéré. Le corps le perçoit alors comme un déchet. Normalement, les déchets internes sont éliminés dans les liquides des intestins, du foie et des glandes sébacées (les selles, la bile et le sébum). Or, la colle provenant du gluten est nonsoluble dans ces liquides. Lorsque vous mangez du pain blanc en trop grande quantité, cela favorise la présence de colles dans votre organisme. À terme, celles-ci engendrent des troubles digestifs et elles s’avèrent particulièrement dangereuses pour les personnes présentant une intolérance. La maladie cœliaque qui est une allergie au gluten se caractérise par l’apparition de différents troubles tels qu’une ostéoporose, une fatigue, un retard de croissance chez les enfants, etc.

A découvrir :  Caseine pour la musculation : informations

En raison de sa teneur élevée en gluten, le pain blanc est ainsi moins digeste. La quantité de colles conséquentes ayant été induite par la consommation excessive de cet aliment trouble le bon fonctionnement du transit. Cela s’explique par le fait que ces agents de texture altèrent le microbiote ou la muqueuse intestinale. Quand il est digéré, le gluten forme une colle et celle-ci vient se loger sur les parois intestinales, bloquant ainsi l’assimilation des nutriments par le biais de ces dernières. Le gluten lui-même n’influe en rien sur votre de poids. En revanche, c’est la quantité d’aliments qui en contiennent et que vous consommez qui conduit inévitablement à la prise de poids sur le long terme. Il faut savoir que le gluten représente une source particulièrement riche en calories. 100 grammes vous font bénéficier de 405 kcal.

Même s’il reste bénéfique pour la santé, une consommation excessive est à éviter, car cela augmente vos chances de développer une sensibilité à ce groupe de protéines. Afin d’éviter au maximum la formation de colles, je vous suggère d’essayer le pain essène. C’est d’ailleurs un produit plus adapté aux intestins fragiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *