vos fesses commencent à tomber

Que faire si vos fesses commencent à tomber ?

Réussir à modeler son corps pour avoir une allure pulpeuse nécessite de la motivation, de la patience et de l’endurance. Pourtant, lorsque vous suivez un programme d’entraînement, quel qu’il soit, vous êtes souvent amené à perdre de la masse grasse. Si cette dernière est principalement localisée dans le bas du corps, vous risquez de vous retrouver rapidement avec des fesses plates ou qui tombent. Afin d’y remédier, suivez mes conseils ci-dessous.

Fesses qui tombent : causes probables

Lorsque vous vous fixez comme objectif de perdre du poids, ce ne sont pas toujours les régions du corps que vous visez qui fondent. Il arrive néanmoins que certaines personnes aient tendance à éliminer plus rapidement et parfois involontairement les masses grasses au niveau de leurs fessiers. Précisons que dans le cadre d’une perte de poids, une fonte musculaire peut survenir et souvent, elle touche les muscles glutéaux. C’est ce qui explique l’affaissement du fessier et son manque de fermeté.

La perte de tonicité et de volume au niveau des fesses peut également être due à l’âge. Le vieillissement des cellules induit inévitablement à une dégradation cutanée. En ce sens, la peau perd en souplesse et en élasticité. De la même manière, la masse musculaire décline progressivement. Si bien qu’une fois arrivé à un certain âge, il est probable que vous vous retrouviez avec des fesses tombantes.

Chez certaines personnes, en revanche, il arrive qu’avoir des fesses qui tombent soit tout simplement une question d’hérédité. Et enfin dans la majorité des cas, les fesses n’ont ni tenue ni volume en raison d’un développement musculaire insuffisant. À ce moment, il convient de pratiquer les exercices adéquats pour développer correctement les muscles fessiers.

Les activités sportives recommandées

Quelle que soit votre situation, avoir des fesses bombées et afficher de belles courbes nécessitent de faire quelques activités sportives. En revanche, tous les sports ne résoudront pas vos problèmes de fesses tombantes. Je vous conseille même d’éviter ceux qui se pratiquent en position assise (aquabike, vélo, ramier, aviron, etc.).

A découvrir :  La pompe et ses variantes pour se muscler au quotidien

Optez de préférence pour les activités qui permettent de solliciter pleinement vos jambes et surtout vos fesses. Vous pouvez par exemple vous mettre au roller qui en plus de remonter votre fessier, vous dessinera de belles jambes. Aux amoureux de la nature, je recommande les activités en plein air tels que les randonnées.

Si vous avez un penchant pour la natation, privilégiez le crawl, dont le mouvement consiste à battre des jambes pour avancer. C’est un exercice intéressant qui fera travailler vos muscles glutéaux.

À part cela, la dance est une autre activité ludique qui vous aidera à avoir un fessier plus ferme et galbé. C’est surtout vrai pour les danses de salon, la samba, la danse africaine ou encore le zouk. Et enfin, avec les sports de glisse, vous aurez l’occasion de travailler votre équilibre tout en sollicitant vos jambes, vos cuisses et surtout vos fesses.

Les exercices de fitness pour galber le fessier

Il existe de nombreux exercices qui vous permettent de perdre efficacement du gras tout en gagnant en volume musculaire au niveau des fesses. Avec des exercices plus ciblés, vous solliciterez surtout les petits muscles fessiers tandis qu’avec des mouvements polyarticulaires, vos grands muscles seront mis à contribution. C’est d’ailleurs de cette manière que vous serez plus à même de développer le volume et le galbe de votre fessier. Quoi qu’il en soit, je vous suggère de combiner mouvements d’isolation et exercices polyarticulaires pour avoir un physique plus harmonieux.

Ciblez les fessiers avec des exercices d’isolation

L’exercice d’isolation consiste à effectuer un mouvement articulaire qui ne fait travailler qu’un seul muscle. L’élévation latérale de la jambe est un exemple d’exercice que vous pouvez inclure dans votre entraînement si vous souhaitez lutter contre la culotte de cheval. Cet exercice s’avère aussi efficace pour galber votre fessier et il se pratique en position allongée sur le côté. Vous devez maintenir tout votre corps dans le même alignement avant de lever progressivement la jambe placée sur le dessus (et non celle qui est posée au sol). Assurez-vous qu’elle reste bien tendue tout au long du mouvement. Redescendez-là avant et répétez le mouvement. Puis, passez à l’autre jambe.

A découvrir :  Avoir une allure pulpeuse : est-ce possible en faisant du sport ?

Avec une série de fire hydrant, vous obtiendrez un fessier galbé et arrondi. Cet exercice se pratique à 4 pattes et consiste à élever latéralement le genou. Vous avez également le bridge qui vous aide à muscler vos fesses sans risque. Et enfin, des séries de donkey kick vous permettront de travailler vos muscles fessiers de manière à les rendre plus toniques.

Travaillez le bas du corps avec des exercices polyarticulaires

Durant un exercice polyarticulaire, vous serez amené à exécuter des mouvements visant à solliciter plusieurs muscles. Afin de muscler vos fessiers sans pour autant vous affiner, intégrez par exemple des séries de squats dans votre programme d’entraînement. Ce type d’exercice est l’idéal pour des fesses plus rebondies. Il vous est également possible de fuseler vos jambes tout en tonifiant efficacement votre fessier avec des séries de fentes. Notez que les fentes se déclinent en différentes variantes, dont la version bulgare qui recrute à la fois les abdos et le fessier. Lorsqu’il est exécuté correctement, le squat bulgare active les ischio-fessiers.

Si vous souhaitez travailler vos muscles fessiers plus en profondeur tout en intensifiant votre entraînement, je vous suggère des séries de sumo deadlift. Ce type d’exercice se pratique avec un élastique, un haltère ou une barre. Et enfin, vous avez le hip trust qui vous permet de booster votre fessier.

Surveillez votre alimentation

Étant donné que votre objectif sera surtout de développer vos muscles fessiers, assurez-vous d’avoir un apport en protéines adapté. Ce sont les nutriments qui participent à la reconstruction et à la croissance musculaire. Parmi les sources de protéines saines que je vous recommande figure par exemple les viandes blanches (veau, volaille, etc.). Vous pouvez également vous approvisionner en protéines maigres en consommant de temps en temps du poisson.

Si vous êtes végétarien, les protéines végétales seront à privilégier (légumineuses, soja, quinoa, etc.). Il vous est aussi possible de vous suppléer sainement en protéines via les aliments tels que le fromage blanc, les œufs et bien d’autres encore.

Pour autant, vous aurez besoin d’énergie pour fournir l’effort nécessaire à l’entraînement. C’est pourquoi vous ne devez pas négliger votre apport en glucides. Ce sont ces derniers qui contribuent à la synthétisation de l’énergie par votre organisme. Bien évidemment, votre alimentation devra rester équilibrée de manière à fournir à votre corps les nutriments essentiels, vitamines et minéraux dont il aura besoin. La variété est la règle d’or à respecter en matière d’alimentation sportive. Votre diète devra être composée de glucides complexes, légumes et fruits, et il vous faudra l’accompagner d’une hydratation régulière.

A découvrir :  Comment bien utiliser une cage à squat ?

Sculpter son fessier avec un lifting colombien

Parfois trouvé sous le nom de vacuum therapy ou cuping therapy, le lifting colombien est une méthode permettant de sculpter les fessier qui consiste à ventouser la peau et la chair créant ainsi une meilleure stimulation des flux sanguins et une contraction des muscles fessiers permettant une destruction de la cellulite, une meilleure élimination des masses graisseuses ciblées et de galber et modeler les fesses.

Est-ce que le lifting colombien est risqué ?

Pour la majorité des gens, cela est sans aucun risque. Cependant il y a des contre-indications pour les personnes souffrant de certaines pathologies.
Par exemple, il ne faut surtout pas faire de lifting colombien si vous avez des implants fessiers, si vous avez des acnés sur les fesses ou des kystes, si vous avez des varices sur les fesses ou encore si vous avez un pacemaker par exemple.
Bien évidemment, il est fortement recommandé de prendre rendez-vous avec le professionnel du salon où vous allez effectuer votre lifting colombien afin de vérifier que vous n’êtes dans aucun des cas problématiques.

Combien coûte une vacuum therapy de ce type ?

Les prix varient en fonction des villes. Les liftings colombiens les moins chers sont aux alentours de 70€ la séance, jusqu’à 150€ et plus pour les séances les plus chères dans les grandes villes de France.
Comptez environ 3 ou 4 séances pour avoir les effets désirés.
Ensuite comptez quelques séances par année pour entretenir les résultats.

Est-ce efficace pour une longue durée ?

Si vous entretenez vos fessiers avec un mode de vie sainbonne alimentation, peu d’excès, que vous faites des exercices de renforcements musculaires – alors oui, les effets seront durables.
Il est malgré tout recommandé de refaire une ou deux séances de lifting colombien de temps en temps pour être sûr de bien conserver les résultats.

Source : https://www.machine-lifting-colombien.com/lifting-colombien/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *