lauren drain

Lauren Drain – Influenceuse Fitness sur Instagram, Youtube et Snapchat

La vie de Lauren Drain a toujours été pleine de défis. De son bannissement de l’église à son statut d’icône du fitness en passant par l’écriture de son premier livre, elle est un exemple de détermination. Après avoir été expulsée et désavouée par sa famille à 22 ans, Lauren a quand même trouvé la force d’aller de l’avant et de se construire une vie meilleure. Aujourd’hui, athlète professionnelle en bikini, Lauren a gagné une multitude d’adeptes qu’elle motive constamment par son parcours et ses progrès. Voici son histoire, qui je dois l’avouer me laisse vraiment “sur le cul“.

Biographie

Née en 1985, Lauren Drain a grandi dans le comté de Hillsborough Country, à Tampa où elle était une sportive passionnée. Elle a joué dans une équipe de baseball et de softball pendant ses études secondaires, mais n’a jamais envisagé de devenir athlète en bikini. Elle a vécu une vie ordinaire pendant la première partie de son enfance, mais à l’âge de 05 ans, son père quitte la maison pour étudier à l’Université du Kansas.

Son insertion dans l’Église baptiste de Westboro

Le père de Lauren ayant visité l’Église baptiste de Westboro lors du tournage d’un documentaire n’était plus le même une fois rentré chez lui, le temps passé au sein de l’église l’avait transformé. En 2000, Lauren et sa famille se déplacèrent dans le Kansas. À 15 ans, elle fut admise à l’Église baptiste de Westboro et passa les 07 années suivantes à vivre selon leurs règles strictes. Après quoi, elle protesta et devint un membre détestable.

Son excommunication

À 20 ans, Lauren mécontente commença à interroger ses parents, une rébellion qu’ils prirent à la légère. À 22 ans, elle fut finalement expulsée de l’église pour rébellion. Sa famille l’ayant renié, Lauren fut contrainte de partir.

Sa vie après son bannissement

Après son excommunication de l’église, Lauren aménagea dans le Connecticut où elle suivit une formation d’infirmière. Elle passa les 6 années suivantes comme infirmière et travaillait jour et nuit pour survivre. C’est ainsi qu’elle commença une nouvelle vie.

Ses premiers pas dans la remise en forme

En 2012 ou 2013, Lauren Drain commença à nourrir sa soif de sensations fortes en participant à des courses d’aventure comme Tough Mudder et les Spartan Races. Sa passion pour le sport était de retour ainsi qu’une nouvelle appréciation de l’industrie du fitness. Cependant, insatisfaite de son physique, elle était déterminée à obtenir un corps dont elle serait fière. Les premiers pas de l’ex-membre du Westboro Baptist Church dans l’industrie du fitness ont pris la forme du Cross-fit. Elle commença par des compétitions locales et c’est là qu’elle a appris tous les leviers olympiques, développant ainsi une grande endurance. Après toute la misère qu’elle avait connue, Lauren avait enfin trouvé quelque chose qui la rendait heureuse.

Son premier concours

Bien que Lauren ait réussi à augmenter son endurance grâce à la coupe transversale, elle n’était toujours pas satisfaite de son corps. Après des recherches approfondies sur le fitness, elle engagea un entraîneur personnel et participa à sa première compétition en tant qu’athlète en bikini : le WBFF show en 2014 à Boston, cette décision allait changer sa vie. N’ayant que 02 semaines pour se préparer, elle avait quand même la détermination pour réussir. Mais, bien qu’elle n’ait pas gagné, elle a acquis de l’expérience dans le fitness et la soif de remporter un trophée. Elle fit passer son entraînement à un niveau supérieur et se tourna vers d’autres compétitions.

Sa participation à plus de compétitions

Lauren travailla d’arrache-pied pendant les 08 mois suivants, s’entraînant dur jour après jour pour tenter d’atteindre son objectif. Elle travaillait toujours de nuit comme infirmière diplômée essayant désespérément de gagner une Pro Card. Elle a participé à 05 concours pendant cette période, ce qui lui a permis de mieux comprendre le fonctionnement du fitness. Elle obtenait de meilleurs résultats à chaque concours auquel elle a participé, arrivant deux fois deuxième à la WBFF de New York et celle de Boston. Cette expérience s’est avérée essentielle pour sa carrière.

Ses erreurs

À chaque concours, Lauren Drain obtenait encore plus de succès. Néanmoins, elle analysa son parcours et comprit qu’elle avait fait beaucoup d’erreurs : elle s’était surentraînée pendant la préparation, empêchant son corps de se développer parce qu’elle ne prenait aucun repos elle s’était également sous-alimentée afin de maigrir plus rapidement et avait mal calculé ses macros. Lauren commença dès lors à corriger ses erreurs et son physique s’améliora significativement.

Sa carrière en tant qu’athlète professionnelle en bikini

Le travail de Lauren a finalement porté ses fruits. Après des mois d’entraînement rigoureux et de régime, elle a quitté le championnat WBFF Rhode Island 2014 avec une médaille d’argent. À 29 ans, Lauren avait atteint son ambition de devenir une athlète professionnelle en bikini après avoir obtenu sa carte pro et son premier prix. Toutefois, elle n’en était qu’à ses débuts. Elle n’a jamais cessé de travailler dur et participa à sa première compétition dans la division professionnelle seulement 04 mois après. Elle s’est retrouvée à la 4e place, mais resta plus déterminée que jamais à être la meilleure.

Ses entraînements

Lauren s’entraîne 04 jours par semaine pour conserver un physique mince, mais n’a pas de jours précis pour la musculation. Elle préfère mélanger constamment les exercices, car elle craint de s’ennuyer avec les routines. Elle s’entraîne en cardio 04 à 05 jours par semaine pour maintenir son physique, mais prend jusqu’à 06 jours pour se préparer pour une compétition.

Elle aime entraîner ses jambes et cite les squats comme exercices préférés. Elle entraîne davantage le bas du corps en se concentrant sur les fesses, les cuisses et les mollets, car elle a l’impression que le haut de son corps se développe plus rapidement en s’entraînant avec des poids lourds et des répétitions basses.

Sa nutrition

Lauren consomme 04 à 05 repas par jour, riches en protéines maigres, graisses saines et légumes. Ses glucides varient en fonction de ses objectifs. Elle préfère manger des aliments complets maigres toute l’année, avec 01 ou 02 repas chaque semaine pour satisfaire ses éventuelles envies et relancer son métabolisme.

Ses idoles et influences

Lauren tire sa motivation de nombreux modèles de fitness et athlètes. Cependant, elle a été déçue par certains de ses héros après qu’ils se sont révélés égoïstes. Elle a nommé une collègue de la WBFF Pro, Sue Lasmar, comme étant sa plus grande motivation tout au long de son parcours.

Mon petit conseil

Motivés à atteindre votre potentiel ? Inspirez-vous de l’expérience de Lauren et prenez-en de la graine. Comme Lauren, n’abandonnez jamais vos rêves, apprenez de vos erreurs, prenez un nouveau départ et malgré les obstacles, travaillez sans relâche pour atteindre vos objectifs.

Pour retrouver Lauren Drain sur les réseaux sociaux :

Instagram

https://www.instagram.com/laurendrainfit/

Snapchat

LaurenDrainFit – https://www.snapchat.com/add/laurendrainfit

Youtube

https://www.youtube.com/channel/UCyeBn4LgAjhP-HvybZNt2rg

Facebook

https://www.facebook.com/LaurenDrain

Twitter