alimentation vivante

Comment se mettre à l’alimentation vivante ?

Une copine de mon club de Yoga m’a parlé de l’alimentation vivante, vous me connaissez maintenant, j’aime tester de nouvelles choses !
Je lui ai demandé de mieux m’expliquer comment consommer dans le cadre de l’alimentation, et maintenant je vous partage la méthode pour vous mettre à l’alimentation vivante. Je vous rassure, il n’y a rien de bien compliqué là dedans. C’est à la portée de toute personne qui souhaite une alimentation saine basé sur les végétaux.

L’alimentation vivante, c’est quoi ?

L’alimentation vivante est une forme de véganisme, basé sur le cru ou les cuissons à très basse température (maximum 37°C). Cette méthode de consommation de la nourriture permet d’être très facilement assimilable par notre corps, permettant de profiter au maximum des bienfaits des aliments, de leurs effets pour la santé et de mieux profiter des nutriments.

Une alimentation sans cuisson permet de préserver l’ensemble des nutriments qui ont tendance à être dégradé avec les processus de cuisson. L’alimentation vivante est une forme améliorée du régime vegan, profitant de produit avec très peu de transformation.

Note importante : En mangeant varié même dans le cadre d’une régime vegan, vous pourrez obtenir la majorité des besoins requis par votre corps. Cependant faites toute de même attention à la vitamine B12 dont les personnes vegans manquent en général. Un complément alimentaire de vitamine B12 est fortement conseillé dans le cadre d’une alimentation vivante.

A découvrir :  MegaGear - Mon avis sur cette marque de produits Musculation & Anabolisants

Qu’est-ce que j’ai le droit de manger dans le cadre de l’alimentation vivante ?

Non, je vous rassure votre repas ne va pas ressembler à un bol de nourriture pour Lapin. C’est d’ailleurs une erreur de croire que les vegans ne mangent que des légumes fades !

Avec l’alimentation vivante vous avez une large variété de nourriture accessible :

  • Des légumes et fruits de saison. Allez dire bonjour à votre producteur local préféré sur le marché proche de chez vous.
  • Graines fermées. Vous en trouverez en magasin bio, mais pour ma part j’ai acheté un germoir et je fais pousser mes propres graines germées avec des mélanges de graines que je trouve en boutique bio.
  • Jus de fruits et légumes frais. Je recommande en général de favoriser les jus de légumes avec seulement un ou deux fruits maximum. En effet, les fruits sont très sucrés et sans les fibres pour ralentir leur digestion, cela pourrait provoquer des piques glycémiques mauvais pour la santé.
  • Smoothies de fruits et légumes frais. Ma méthode favorite car elle permet de garder les fibres. Je mélange en général avec du lait d’amande.
  • Graines. Moi j’adore mélanger et moudre des graines de lin et de chia que je recouvre ensuite de lait végétal. Cela donne une consistance de porridge sur lequel vous pouvez rajouter des fruits frais. Un délice et super bon pour la santé grâce à son apport élevé en protéine et en fibre.
  • Huiles bio 1ere presse à froid. Je vous recommande l’huile d’olive et l’huile de colza de qualité premium.
  • Légumes lacto fermentés. Il existe de nombreux tutos sur Youtube pour faire vos propres conserves de légumes lacto fermentés.
  • Fruits secs déshydratés à basse température ou lyophilisé. Ces méthodes de déshydration permettent de mieux conserver les nutriments en aggressant moins le produit.
  • Les laits végétaux. Je vous recommande le lait de noisette ou le lait d’amande.
  • Les algues.
  • Sel non raffiné. Je vous recommande le sel d’Himalaya ou tout simplement du sel de guérande.
A découvrir :  Yumi Jus : Présentation & Avis

Comment faire la transition vers une alimentation vivante ?

Ne faites pas l’erreur de vouloir changer votre alimentation du jour au lendemain.

Vous risquez de complètement dérégler votre métabolisme et votre flore intestinal.

Pour faire la transition d’un régime classique à un régime basé sur l’alimentation vivante, il faudra intégrer petit à petit les nouveaux aliments tout en supprimant petit à petit les produits animaux et les produits cuits.

Vous pouvez étaler cela sur plusieurs semaines afin de ne pas choquer votre corps.

Commencez par réduire les produits animaux et les produits comme les pates, le riz etc.

Remplacez les part des légumes et fruits de saison qui peuvent êtr cuisiné.

Au fil des semaines, commencez à manger de plus en plus cru.

Au bout de quelques semaines, vous aurez fait la transition complète vers une alimentation vivante, sans avoir mis votre santé en risque et sans avoir choqué et déréglé votre corps.

Mis à jour le 2 mai 2023 par elleestfit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *