débuter à la corde à sauter

Pratique de la corde à sauter : comment bien débuter ?

Même si la corde à sauter semble être un jeu d’enfant, c’est une activité qui peut être bien plus technique. De nombreuses personnes choisissent d’intégrer une séance de corde à sauter dans leur programme d’entraînement étant donné ses avantages et sa simplicité. Si vous aussi vous avez décidé de pratiquer la corde à sauter, voici les points essentiels que vous devez retenir.

Quelle tenue porter pour la pratique de la corde à sauter ?

La corde à sauter n’est pas uniquement un jeu qui divertit les enfants dans les cours de récréation. C’est un exercice qui peut tout à fait être bénéfique pour votre système cardiovasculaire. Par rapport à la course à pied ou le vélo, une séance de corde à sauter permet de brûler plus de calories. En plus, les sauter avec une corde à sauter se pratiquent presque n’importe où. Les conditions pour débuter en corde à sauter sont également très simples.

D’abord, vous aurez besoin de porter la tenue appropriée pour pouvoir pratiquer cette activité sans aucune gêne. N’importe quels vêtements de votre choix sont acceptés (short, jogging ou legging) du moment qu’ils vous mettent à l’aise. Pour les femmes en particulier, je conseille de choisir une brassière qui est très pratique et offre un maximum de maintien. Dans le cas contraire, vous risquez de ressentir des douleurs mammaires importantes en raison des sauts répétés.

Pour les chaussures, il est possible de sauter pieds nus ou de porter des baskets. Certaines chaussures de sport possèdent même des semelles amortissantes qui facilitent la réalisation des sauts et protègent au mieux les pieds. Elles vous permettront de vous entraîner même sur les sols très durs.

A découvrir :  Quels exercices pour les pectoraux quand on est une femme ?

Rester pieds nus vous permet toutefois de mieux travailler votre coordination puisque vous ressentirez mieux les impacts au sol. Il faudra alors faire attention à bien ménager les articulations de vos pieds, surtout si vous avez décidé de faire votre séance d’entrainement avec une corde à sauter sur du béton.

Le choix de la corde à sauter

En théorie, vous pouvez vous servir de n’importe quelle corde qui vous tombe sous la main pour votre entrainement avec une corde à sauter. Le confort auquel vous aurez droit sera cependant variable selon la matière dont est faite cette corde. Une corde à sauter en coton et en nylon est, par exemple, très légère, mais à cause de sa faible densité, la manipulation n’est pas du tout agréable. De plus, leur impact sur le sol est léger et rendra plus difficile la coordination de vos mouvements.

À l’inverse, les cordes à sauter en acier sont les meilleures puisqu’elles aident à mieux prendre conscience de l’impact de la corde au sol. En conséquence, il vous sera plus facile de synchroniser vos sauts avec les mouvements de la corde. Qui plus est, une corde en acier est très résistante. Elle ne s’usera que très lentement même après plusieurs impacts sur un sol goudronné.

En revanche, votre parquet ou votre carrelage n’appréciera probablement pas d’être frappé régulièrement par ce type de corde à sauter. Si vous cherchez un compromis entre l’acier et les matières plus légères pour votre entrainement, il y a la corde à sauter en vinyle. Une corde en vinyle est confortable à utiliser, mais sera moins durable si vous l’utilisez sur du goudron.

A découvrir :  Fitnext - Avis & informations sur le Programme & Coaching d'Erwann Menthéour !

Pour les poignets, vous aurez également un choix assez varié. Ces poignets ne sont pas obligatoires, mais ils facilitent le contrôle de la corde. Il y a les poignets légers pour les débutants et les poignets plus lourds pour les plus expérimentés.

Et enfin, concernant la longueur de corde à sauter qu’il vous faut, il existe une méthode simple pour la mesurer. Avec une corde d’environ 2,5 m, prenez les deux poignets dans une main et posez l’un de vos pieds au milieu de la corde. En tendant la corde à sauter, votre main qui tient les poignets devrait arriver au niveau de vos aisselles. Si ce n’est pas le cas, vous devrez raccourcir ou rallonger la corde. Même lorsque vous achetez une corde à sauter prête à l’emploi et de taille standard, cette petite astuce vous sera toujours utile.

Les techniques pour débuter

Si vous êtes un débutant, vous n’allez probablement pas réussir à faire deux tours de corde à sauter consécutifs à chaque saut du premier coup. Pour en être un jour capable, il vous faudra vous entraîner assez régulièrement, jusqu’à 3 fois par semaine. Mais pour ne pas trop vous fatiguer et faire souffrir vos articulations, limitez vos séances à environ 15 minutes à répartir en plusieurs tranches.

Gardez également en tête que ce n’est pas la hauteur du saut qui importe, mais le rythme. Les débutants ont souvent tendance à sauter trop haut. Pour commencer, prenez la bonne posture. Soyez droite avec le regard fixé en avant et non vers vos pieds. Vos bras devront être dirigés le long du corps et légèrement pliés à environ 45 °.

A découvrir :  Je teste un programme de sèche de 4 semaines

Vos poignets seront situés à hauteur de vos hanches, avec les paumes de la main tournées à l’avant. Commencez à faire tourner la corde et sautez sur la pointe de pieds. Pour faire tourner la corde, ce sont vos poignets qui doivent bouger et non vos bras. Durant chaque saut, pensez par ailleurs à bien serrer vos abdos et le périnée.

Quelles sont les variantes possibles ?

Il existe différentes manières de pratiquer la corde à sauter afin de rendre votre entraînement un peu plus technique. En tant que débutant, vous allez vous contenter du saut simple avec les pieds joints comme décrit un peu plus haut.

Une fois que vous avez compris les bases, vous pourrez essayer d’autres exercices avec les pieds alternés par exemple. Avec cet exercice, vous allez sauter en prenant appui sur un pied pour sauter et effectuer la réception après le saut sur l’autre pied. L’exercice est moins fatigant par rapport à un saut simple, mais il nécessite une meilleure coordination.

Assez similaire au saut simple, le jumping back consiste à serrer puis à écarter vos jambes après chaque saut. Pour travailler votre équilibre, vous pouvez également sauter uniquement sur une seule jambe. Pensez malgré tout à alterner régulièrement vos jambes afin de profiter d’un renforcement musculaire plus homogène.

Avec le papillon, vous sauterez avec les pieds joints, mais vous devrez croiser et décroiser la corde à chaque saut. C’est un exercice assez impressionnant à regarder et qui n’est pas évident à maitriser lorsque vous débutez. Et enfin, il y a le double saut qui consiste à faire tourner deux fois la corde lors d’un seul saut avec les pieds joints.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *