la fatigue après le déjeuner

Comment ne pas ressentir de la fatigue après le déjeuner ?

Ressentir une certaine fatigue après avoir pris son déjeuner est tout à fait normal. Il s’agit de la somnolence postprandiale qui est causée par la digestion. Cet état de somnolence peut être gênant, surtout lorsque vous devez vous remettre au travail. Afin d’éviter un coup de barre, il existe heureusement quelques astuces que vous pouvez appliquer.

Faites attention à l’indice glycémique de votre alimentation

La fatigue après le déjeuner a un rapport avec la digestion des aliments que vous mangez. En effet, durant la digestion, le corps a besoin de fournir une certaine énergie afin de transformer les aliments que vous avez ingérés. Toutefois, ce ne sont pas tous les aliments qui peuvent entraîner la somnolence postprandiale.

Ce phénomène est beaucoup plus marqué lorsque vous consommez des aliments avec un indice glycémique très élevé. Lorsque le corps absorbe trop de sucres en un court instant, il va réagir en produisant énormément d’insuline en vue de réduire la quantité de sucres en circulation. Le surplus d’insulines ou pic d’insuline va toutefois provoquer une diminution considérable du sucre dans le sang.

En conséquence, vous aurez beaucoup moins d’énergie disponible, ce qui explique que vous ayez envie de vous détendre et de fermer les yeux. Afin de ne pas être touché par les coups de barre en sortant de table, il vous suffit par conséquent de faire attention à ne pas consommer d’aliments présentant un indice glycémique élevé.

A découvrir :  Yin Yoga : Quels bienfaits espérer ? Actions Physiques & Mentales

Sortez prendre l’air ou faites une sieste

Parfois, les conditions environnantes favorisent la somnolence. C’est par exemple le cas lorsque vous devez travailler dans un bureau peu aéré et chaud. Afin de ne pas ressentir de la fatigue après le déjeuner, vous pouvez alors prendre l’air et marcher un peu. En restant actif, vous éviterez à votre corps de s’engourdir.

Si vous n’avez pas la possibilité de quitter votre lieu de travail, vous avez de nombreuses façons de rester actif. Vous pouvez tout simplement ouvrir la fenêtre et respirer l’air extérieur, faire quelques squats ou parler à un collègue pour rester éveillé.

Une autre solution consiste à ne pas résister à la fatigue et à faire une microsieste. Cette petite pause permettra à votre corps d’évacuer toute la fatigue qu’il a accumulée. Il faut néanmoins faire attention à ne pas dépasser les 20 minutes, car vous risquez de ressentir encore plus de fatigue si vous vous attardez.

Au travail, il ne sera pas toujours possible de faire de sieste. De plus en plus d’entreprises mettent malgré tout des salles de repos à disposition de leurs employés. Les microsiestes sont en effet recommandées pour éviter la somnolence au travail. Pensez par ailleurs à changer d’habitudes si vous aimez veiller tard la nuit. Un manque de sommeil entraîne toujours des envies de sommeil en pleine journée.

Mangez correctement

Ne pas prendre de repas simplement pour éviter le coup de barre n’est pas une bonne idée. En effet, vous allez logiquement vous sentir plus fatigué et la sensation de faim risque de vous pousser à grignoter des aliments pas toujours sains en cours de journée.

A découvrir :  Comment gérer son temps pour mieux s’entraîner ?

La meilleure solution consiste à manger léger lors de vos repas. Avec moins d’aliments dans votre estomac, la digestion sera moins longue. Privilégiez surtout les aliments comportant des sucres lents avec une part importante de féculents. Le sucre contenu dans ces aliments se diffuse plus lentement, ce qui vous évite le pic d’insuline et le coup de fatigue soudain.

Puisque votre déjeuner est léger, les fringales peuvent survenir à tout moment. Pour éviter cela, il vous suffit d’ajouter plus d’aliments favorisant la sensation de satiété dans votre assiette. Comme goûter, évitez les aliments trop sucrés tels que les friandises sucrées et consommez plutôt des fruits.

Grâce aux fruits et aux légumes, vous profiterez d’un apport en fibre qui limitera l’absorption du sucre ainsi qu’une meilleure hydratation. Faites attention à certains fruits qui peuvent être particulièrement sucrés. Par ailleurs, ne négligez pas le petit déjeuner qui est souvent considéré comme étant le repas le plus important.

Une bonne hydratation est aussi un bon moyen de lutter contre la fatigue après le déjeuner. Mais, l’alcool et les boissons sucrées telles que le soda sont à éviter puisqu’ils favorisent la somnolence. À la place, buvez simplement de l’eau. Le café doit par ailleurs être bu avec modération. Avec quelques tasses, vous allez lutter facilement contre la somnolence, mais si vous en buvez trop ce sera l’inverse.

Quelques solutions pour profiter d’un coup de boost

Grignoter des aliments sucrés pour lutter contre l’envie de sommeil n’est pas une méthode efficace. En ingérant plus de sucres, vous favoriserez le pic d’insuline et tôt ou tard, vous ressentirez la fatigue. Le chocolat noir riche en cacao (plus de 60 %) peut toutefois être utile dans certaines situations. Le cacao contient de la théobromine, une substance aux effets stimulants similaires à ceux de la caféine.

A découvrir :  Naturalforme : Présentation & Avis

Le café est une autre solution courante pour ne pas avoir envie de dormir après un repas. Mais, il ne faut pas en abuser et il faut éviter d’en prendre tardivement. Puisqu’il peut rester longtemps dans l’organisme, il y a des risques qu’il vous empêche de trouver plus facilement le sommeil.

Une infusion de réglisse peut aussi vous aider à rester éveillé lorsque vous sentez un peu de fatigue. La réglisse contient du cortisol, une hormone qui participe à la libération du sucre dans l’organisme. Notez que le cortisol est également connu comme étant l’hormone du stress. La consommation d’une infusion de réglisse est alors déconseillée aux personnes présentant des problèmes d’hypertension.

Et enfin, l’huile essentielle de menthe poivrée est un bon moyen de profiter d’un regain d’énergie. Il suffit de quelques inspirations au-dessus d’un flacon de cette huile pour faire partir les migraines et dissiper les envies de sommeil.

Puisque la somnolence après le repas est normale, il n’est pas nécessaire de vous inquiéter lorsque vous la ressentez. En revanche, lorsque cet état de somnolence est répété et qu’il a lieu à des moments variables, il peut être dû à une pathologie. Dans ce cas uniquement, vous aurez besoin de l’aide d’un médecin pour résoudre le problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *