brazilian butt lift

BBL : Brazilian Butt Lift – Attention aux risques !

Si auparavant les corps filiformes représentaient l’idéal de beauté féminine, aujourd’hui, ce sont les formes pulpeuses qui sont à la mode. Cette nouvelle tendance a été lancée depuis maintenant quelque temps par les stars de téléréalités et certaines personnalités publiques telles que les sœurs Kardashian. Sur Internet, notamment à travers les réseaux sociaux comme Instagram, certaines n’hésitent pas à mettre en avant leurs silhouettes, donnant ainsi à d’autres un nouvel objectif esthétique à atteindre. Pour y parvenir, la chirurgie se présente alors comme la solution la plus rapide et la plus prisée, mais encore faut-il en avoir les moyens. Le BBL également connu sous l’appellation Brazilian Butt Lift figure parmi les nouvelles tendances en matière de transformation physique. Même si elle permet effectivement d’obtenir des résultats impressionnants, sachez que cette pratique comporte également de nombreux risques. Avant de vous lancer, je vous conseille de lire attentivement cet article.

C’est quoi le Brazilian Butt Lift ?

Comme son nom l’indique, le BBL est une opération chirurgicale qui vous permet d’augmenter le volume de vos fesses. Cette technique vous permet d’avoir un derrière plus rebondi et des formes spectaculairement généreuses. Le principe consiste à retirer des graisses disponibles sur certaines parties de votre corps pour ensuite les réinjecter dans vos fesses.

Cette nouvelle forme de lipofilling du fessier est apparue au Brésil, un endroit où la majorité des jeunes femmes jouissent de formes voluptueuses. Les résultats obtenus sur les patientes ont été si impressionnants que peu à peu, le BBL a conquis le cœur de nombreuses femmes à travers le monde.

Le Brazilian Butt Lift ne permet pas uniquement de doubler la taille de vos fesses. En réalité, avec une seule intervention, vous embellissez simultanément deux zones de votre corps. En plus, cette chirurgie vous permet de redessiner la forme de vos fesses et d’améliorer leurs contours pour un effet plus naturel. C’est d’ailleurs ce qui distingue le BBL des prothèses fessières classiques. Personnellement, je trouve que le fait d’utiliser votre propre graisse est plus sain que d’avoir recours à l’implant de corps étrangers dans votre derrière. Malgré tout, je ne recommande pas forcément ce type de pratique, car il faut savoir que dans une intervention chirurgicale, le zéro risque n’existe jamais.

Comment est-il réalisé ?

Le Brazilian Butt Lift s’effectue à la manière d’une véritable opération chirurgicale. Le chirurgien procède à la liposuccion des zones de votre corps où sont accumulés les excès de graisses dont vous n’avez pas pu vous débarrasser à coup de sport et de régimes. Pour que le BBL soit un véritable succès, le chirurgien doit utiliser des graisses résistantes. C’est uniquement avec ces dernières que vous pourrez garder la taille volumineuse de vos fesses même si vous êtes amenée à perdre du poids par la suite.

Avant d’être réinjectées, les graisses en question doivent d’abord être purifiées. À l’aide d’un appareil spécifique, le chirurgien procède à la séparation du sang, de l’huile et de la graisse pure. Cette dernière va ensuite être introduite dans chacune de vos fesses. Durant cette opération, le chirurgien modèle également votre postérieur de manière à harmoniser la forme de celui-ci avec le reste de votre corps.

Le BBL vous permet donc de redessiner vos formes non seulement au niveau des fesses, mais aussi sur les zones d’où les graisses utilisées ont été retirées. Même si cette pratique permet effectivement de doubler le volume de votre fessier, vous devez savoir qu’au cours d’un lipofilling, près de 30 à 50 % de la graisse utilisée sera réabsorbée naturellement par votre corps pour ensuite être éliminée. Souvent, il peut être nécessaire de procéder à plusieurs sessions avant d’obtenir des résultats optimaux.

D’autre part, même si après l’opération l’augmentation du volume des fesses est immédiatement flagrante, il faut généralement patienter entre 3 à 4 mois pour que les formes se stabilisent et que le résultat soit définitif. En plus, au cours des 6 à 8 semaines qui suivent l’intervention, les patientes doivent porter une gaine de modelage et de contention post-opératoire. Elles devront aussi éviter la position assise durant cette période, ou à fortiori, l’usage d’une bouée orthopédique sera recommandé.

Pourquoi cette opération est-elle risquée ?

Comme précisé plus haut, il faut parfois recourir à plusieurs sessions pour réellement obtenir un résultat concluant. Et c’est là que le problème se pose, car la plupart des chirurgiens, afin de donner satisfaction à leurs clientes dès la première intervention, peuvent avoir la main trop lourde au moment de réinjecter la graisse dans les fesses. Ainsi, ils vont y administrer une trop grande quantité de graisses dans le but de combler les manques que génèrera la réabsorption naturelle de celles-ci par le corps.

Le fait est que non seulement les graisses vont être introduites dans les zones graisseuses de la fesse, mais en plus, une partie va aussi être injectée dans le muscle fessier. Cela étant afin de s’assurer que le volume obtenu soit satisfaisant et que le résultat tienne bien. Pourtant, c’est cet extra qui peut conduire la graisse à se répandre dans les veines se trouvant dans les environs des zones concernées. Ce qui peut alors conduire à un encombrement de certains vaisseaux pulmonaires et favoriser les risques pour la patiente de faire une embolie graisseuse pulmonaire.

C’est principalement pour cette raison que le Brazilian Butt Lift présente actuellement le plus haut niveau de risque en matière d’opération de chirurgie esthétique. D’ailleurs, la plupart des chirurgiens préfèrent opter pour les implants fessiers qui présentent des risques plutôt moindres comparés au BBL.

À part cela, étant donné qu’il s’agit d’une opération chirurgicale à proprement dite, le Brazilian Butt Lift confronte la patiente aux autres risques liés à l’anesthésie et aux gestes chirurgicaux. Il est notamment possible qu’elle se retrouve avec des fesses asymétriques. Il se peut aussi que des irrégularités de la peau soient visibles sur les zones receveuses et donneuses. Et enfin, vous devez garder en tête que les variations pondérales impactent de façon significative les résultats d’un lipofilling. Pour cette raison, je ne saurais que trop vous conseiller (si vous avez l’intention de pratiquer ce genre d’opération) de faire en sorte de maintenir votre poids le plus stable possible après votre intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *