Rééquilibrage alimentaire

Rééquilibrage alimentaire : comment je m’y suis prise ?

Même si vous prenez l’habitude de faire du sport quotidiennement, vos efforts resteront vains si votre alimentation n’est pas équilibrée. Effectuer un rééquilibrage alimentaire se révèle bénéfique pour le corps dans la mesure où cela permet d’enrayer les mauvaises habitudes souvent responsables de surpoids, de fatigue, de carences, etc. Si vous souhaitez savoir comment réussir un rééquilibrage alimentaire, découvrez ci-dessous comment je m’y suis prise.

Le principe du rééquilibrage alimentaire

Le but du rééquilibrage alimentaire est de vous aider à retrouver une alimentation saine et équilibrée. C’est un processus au cours duquel vous êtes amené à endiguer vos mauvaises habitudes sur le plan alimentaire. Effectuer un rééquilibrage alimentaire consiste à se nourrir correctement tout en veillant à apporter à son organisme les nutriments et l’énergie dont il a réellement besoin. En ce sens, il ne s’agit pas de réduire son alimentation comme c’est souvent le cas dans un régime minceur classique. À travers le rééquilibrage, aucune restriction n’est demandée. En revanche, il est important que la quantité des nutriments apportés par les aliments soit au plus juste avec ce dont votre corps requiert. Cette quantité doit rester conforme aux recommandations en vigueur que la RNP ou référence nutritionnelle pour la population impose.

Le rééquilibrage alimentaire peut aider dans la perte de poids ainsi que dans l’amélioration de la santé. C’est pourquoi cette méthode convient à n’importe qui, quels que soient l’objectif.

Rééquilibrage alimentaire et régime : quelle différence ?

Avec un rééquilibrage alimentaire, vous êtes en mesure de corriger d’éventuelles carences via la nutrition. Comme évoqué plus haut, cette méthode est surtout axée sur l’optimisation nutritionnelle. Une fois que vous l’associez à une pratique sportive, les résultats se font sentir d’autant plus rapidement. Évidemment, tout dépend des habitudes alimentaires à corriger et de l’état de santé de chacun.

A découvrir :  Jeûne intermittent, une méthode intéressante pour la perte de poids.

Dans le cas d’une personne sujette à l’embonpoint par exemple, le rééquilibrage alimentaire combiné à un sport favorise une perte de poids rapide. En revanche, contrairement à un régime minceur dédié, il maintient un apport en calorie et en macronutriments correct. Contrairement au régime classique, le rééquilibrage alimentaire évite les carences. Les impacts négatifs sur la santé sont également moindres tandis que durant un régime minceur restrictif, les risques sont plus élevés. D’autre part, le rééquilibrage alimentaire, du fait qu’il consiste à suivre une alimentation adaptée aux besoins du corps, ne génère aucun effet yoyo.

Comment commencer votre rééquilibrage alimentaire ?

La base du rééquilibrage alimentaire, c’est d’adopter des habitudes alimentaires plus saines. Afin de le réussir, vous devez comprendre dans un premier temps ce qui cloche dans votre manière de vous alimenter. Avant de commencer mon rééquilibrage alimentaire, j’ai donc fait un état des lieux. À cet effet, j’ai observé le type de nourriture que je consomme généralement ainsi que les boissons, les fréquences, les horaires, les sensations de satiété ou de faim que je ressens, etc.

Si vous souhaitez réussir votre rééquilibrage alimentaire, je vous conseille donc d’être objective dans vos jugements et de ne pas culpabiliser. Un nutritionniste ou un médecin saura vous conseiller sur la marche à suivre pour établir un rééquilibrage alimentaire adapté à vos besoins.

Il est important de faire le point sur vos habitudes alimentaires afin de mettre le doigt sur les éléments à corriger. C’est à partir de celles-ci que doit démarrer l’ajustement de votre alimentation. Dans le cas contraire, il ne s’agira que d’un régime classique qui aura surtout pour effet d’aggraver davantage vos carences et votre état de santé.

A découvrir :  Le pain peut-il vous causer une prise de poids ?

Les nutriments à privilégier dans un rééquilibrage alimentaire

Pour réussir mon rééquilibrage alimentaire, j’ai intégré dans mon alimentation tous les nutriments essentiels au bon fonctionnement de mon organisme. En ce sens, j’ai revu la quantité de fibres alimentaires dont mon corps a besoin. Celles-ci se retrouvent généralement dans les fruits et légumes ainsi que dans les légumineuses.

Les fibres alimentaires sont indispensables à l’organisme pour réguler la vidange gastrique. Elles favorisent la prolifération des bonnes bactéries dans le tube digestif. Qui plus est, elles retiennent une partie des graisses alimentaires et des sucres.

Aux personnes qui ne sont pas habituées à consommer ce type d’aliment, je vous conseille de les intégrer graduellement afin d’habituer votre organisme. Notez aussi qu’un jus de fruit n’équivaudra jamais un fruit entier.

Comme le corps a besoin de glucide pour puiser de l’énergie, ne vous en privez pas. En revanche, je vous conseille de privilégier ceux à index glycémique moyen ou bas si vous voulez réussir votre rééquilibrage alimentaire. Ils doivent constamment être présents en quantité adaptée dans chacun de vos repas. Vous en trouverez généralement dans les féculents (riz, pain, pâtes, pomme de terre, etc.). Si les produits sucrés (miel, chocolat, confiture, etc.) contiennent aussi des glucides, ceux-ci sont surtout dits glucides rapides ou simples. Cela s’explique par le fait qu’ils sont rapidement diffusés dans le sang et leurs effets ne sont pas durables. D’autre part, ils engendrent souvent un pic glycémique accompagné d’une hausse d’insuline. Pour ces raisons, je vous conseille de les éviter au maximum. Sachez que ces glucides sont aussi présents dans le pain blanc et les féculents trop cuits.

A découvrir :  Spiruline bio : Présentation et avis

D’autre part, il est important de bien répartir l’apport en lipides dans le cadre d’un bon rééquilibrage alimentaire tout comme l’apport en protéines et en micronutriments divers (vitamines, minéraux et antioxydants). Et enfin, ne négligez pas votre hydratation.

Ce que j’ai fait

J’ai décidé de répartir mes fruits et légumes en portions que je prends tout au long de la journée. Concernant l’apport idéal en protéines pour un rééquilibrage alimentaire réussi, je vous conseille soit 100 g de viande soit 2 œufs ou encore 150 g de poisson dans la journée.

Insérez au moins 1 produit laitier (environ 40 g de fromage, un yaourt ou du lait) et optez principalement pour des repas faits maison. Dans l’idéal, privilégiez les produits de saison et les produits bio.

Afin de profiter d’un bon apport en glucides, n’omettez pas les légumineuses ou les féculents complets.

En termes de lipides, je consomme majoritairement de la matière grasse d’origine végétale (crue ou peu cuite). Pour ce qui est des produits sucrés ou gras, je n’en prends désormais que de manière exceptionnelle. D’ailleurs, ce type d’aliment se révèle souvent très addictif. Une fois que je les ai réduits grâce à mon rééquilibrage alimentaire, j’ai moins ressenti l’envie d’en consommer à tout va.

Et enfin, j’accompagne toujours mon rééquilibrage alimentaire d’une bonne dose d’exercices physiques quotidiens. En plus d’aider à brûler des calories, le sport améliore votre cardio. Il est favorable au maintien d’une bonne masse musculaire et préserve la santé des articulations. Sans parler du bien-être psychique qu’il apporte.

Pour ceux qui n’ont pas forcément le temps de s’adonner quotidiennement à une activité sportive, sachez que certaines activités douces telles que la marche, le vélo ou encore le jardinage sont autant de solutions qui peuvent vous aider à maintenir votre corps en activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *