bien méditer

Mes conseils pour bien méditer

Les bienfaits de la méditation ne font pas l’objet d’une unanimité à travers le monde. Pourtant, cette pratique se révèle efficace pour améliorer le bien-être de celui ou celle qui s’y adonne. Comparable à un entrainement mental, elle vous aide à faire le point sur votre vie, votre présent, et vous éloigne de toutes pensées négatives. Si vous souhaitez vous lancer dans cette pratique, suivez mes conseils ci-après.

Comment méditer si vous êtes un débutant ?

Même si la méditation n’est pas un exercice complexe en soi, elle nécessite la maîtrise d’une certaine technique. Si vous êtes encore débutant, vous devez faire preuve de beaucoup de patience avant de réussir à atteindre un état de méditation optimal. Je vous suggère d’ailleurs de vous exercer autant que possible de manière à affiner votre pratique. Il sera important que vous procédiez toujours de la même manière à chaque séance jusqu’à créer un automatisme qui incite directement votre corps et votre esprit à s’abandonner facilement à l’état de calme.

Suivre une séance de méditation guidée vous permet de mieux appréhender la pratique de cette discipline. Les instructions vous seront données par le biais d’un enregistrement vocal. Elles sont généralement simples et il vous suffit de les suivre. Au fur et à mesure des séances, les techniques s’inscriront dans vos habitudes et lorsque vous vous adonnerez à la méditation, les mouvements viendront naturellement.

L’avantage de la méditation guidée réside dans le fait qu’elle vous évite de trop penser. Vous n’avez pas besoin de vous soucier des étapes à suivre ni comment les faire. Vous n’avez qu’à écouter les instructions et à vous exécuter.

A découvrir :  Limiter le stress : l’organisation au cœur de la stratégie

Concernant la durée d’une séance, je vous suggère de commencer avec une méditation de 5 minutes. Utilisez un réveil et lorsque vous vous sentirez plus à l’aise, allongez la durée jusqu’à 10 minutes. Notez que dans une méditation de pleine conscience, il est possible de s’accorder une courte pause avant de poursuivre la méditation sur quelques minutes. D’ailleurs, procéder de la sorte vous permettra de développer vos capacités d’attention. Cela vous aidera aussi à méditer plus longtemps lors des prochaines séances.

Les étapes à suivre

La méditation consiste à apaiser son corps et son esprit de manière à entrer dans un état de plénitude complet. Pour cette raison, vous devez l’effectuer dans un lieu propice au calme. Il est nécessaire que durant votre méditation, aucune distraction, ni bruit, ni personne ne vienne vous perturber.

Étant donné que vous serez amené à rester parfaitement immobile durant un certain laps de temps, je vous suggère de porter des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise. Afin de ne pas ressentir le froid induit par votre immobilité, optez aussi pour des habits chauds. Trouvez ensuite une position qui vous est agréable. Il est crucial que tout au long de la méditation aucune gêne n’entrave votre calme. Vous pouvez par exemple vous assoir sur une serviette, un coussin ou un support confortable, mais parfaitement stable. Peu importe la posture que vous choisissez d’adopter, l’essentiel est qu’elle vous permette de rester détendue. Vos épaules doivent être détendues et ne crispez ni vos jambes ni vos bras.

A découvrir :  Quelles sont les tendances bikini pour l'été 2021 ?

Une fois que votre corps est entièrement relâché, commencez à respirer lentement. En vous focalisant sur votre respiration, vous favorisez l’état de détente et d’apaisement. Fermez les yeux. Tout au long du processus, votre esprit commencera à errer entre le passé, le présent et l’avenir.

Au début, il est possible que vous ayez du mal à maîtriser votre respiration. Afin de vous aider, je vous suggère de visualiser une partie de votre corps à la fois et de relâcher la tension des muscles qui s’y trouvent. Sentez les sensations sur chaque région et étendez-les à tout votre corps. Abandonnez-vous et essayez de ressentir les réactions qui surgissent. Lorsque différentes pensées surviennent dans votre esprit, ne les refoulez pas et ne les retenez pas. À l’instar d’un observateur, laissez-les aller et venir.

Une fois que vous vous sentirez totalement apaisé, prenez quelques minutes avant de vous étirer. Inspirez ensuite profondément et ouvrez les yeux. Notez qu’il est possible de maintenir les yeux mi-clos durant la méditation. Cela vous permet de rester en contact avec votre environnement sans pour autant détourner votre attention de l’intériorité. En revanche, si vous commencez à plonger dans un état de somnolence quand vous méditez les yeux fermés, il vaut mieux les garder ouverts.

La posture à adopter

Lorsqu’il s’agit de méditation, la position du lotus est souvent la première posture qui vient en tête. Elle consiste à s’assoir sur un coussin ou un support confortable en ayant les jambes croisées et les genoux au sol. Le pied gauche doit être placé sur la cuisse droite et le pied droit sur la cuisse gauche de sorte que les plantes des pieds soient tournées vers le haut.

A découvrir :  H.E nigelle : des propriétés qui vous font du bien

Si cette posture est trop complexe pour vous, je vous suggère la position en demi-lotus. Adoptez une position assise au sol, avec les jambes tendues devant vous. Repliez ensuite une jambe de manière à ce que le talon du pied touche le périnée. Repliez également l’autre jambe de manière à ce que le talon de ce pied passe au-dessus de l’autre. Il faut qu’il s’appuie sur votre bas ventre. Sinon, vous avez la posture bénéfique ou encore la position du bonheur. Une façon plus simple d’aborder la méditation consiste néanmoins à s’assoir tout bonnement sur une chaise droite.

Quelle que soit la position que vous choisissez d’adopter, votre posture doit être parfaitement droite. Redressez votre dos et tendez le menton de manière à pouvoir légèrement l’incliner vers votre poitrine. Posez ensuite vos mains soit sur vos genoux soit sur vos jambes.

Il existe également une technique de méditation durant laquelle il vous suffit de vous allonger sur le dos, c’est le body scan ou balayage corporel. Pouvant être guidée ou non, c’est une forme de méditation de pleine conscience qui consiste à se concentrer sur son corps et à être à l’écoute de ses sensations sans les analyser. Durant sa pratique, vous êtes amené à ouvrir en grand le champ de votre attention, vous délier des jugements, observer et éprouver sans pour autant mettre en mots vos ressentis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *