chitosan

Est-ce que le Chitosan est intéressant pour sécher ? Bruleur de graisse & Musculation

Les solutions qui sont mises à votre disposition pour réussir votre phase de sèche en musculation sont très variées. Vous pouvez notamment choisir entre différents brûleurs de graisse pour vous aider à perdre de la masse grasse rapidement. Parmi les options qui peuvent vous être suggérées figure le chitosan (ou chitosane). Ce complément est depuis quelques années présentées comme un bon moyen pour perdre du poids, mais qu’en est-il vraiment ?

Qu’est-ce que le chitosan ?

Le chitosan (qui se lit « kitosan ») est une fibre très présente dans les cuirasses des crustacés tels que les crevettes, les crabes, etc. Il a depuis plusieurs siècles été utilisé en Asie comme un remède contre les blessures. Les Japonais en confectionnaient à partir de coquille de calmar qu’ils séchaient et qu’ils réduisaient en poudre.

Cette poudre de chitosan était également très utilisée pour soigner les problèmes d’estomac. Le chitosane n’a vu le jour en Europe que vers le XVIIe siècle où il fut breveté sous le nom de chitine. Toutefois, la chitine et le chitosane ont quelques différences. Le chitosan est par exemple soluble en milieu acide, ce qui n’est pas le cas de la chitine.

La chitine fut principalement employée dans l’industrie textile et cosmétique. Son utilisation comme produit diététique s’est ensuite répandue et elle est désormais un ingrédient souvent présent dans les produits minceur.

Le chitosan est connu pour avoir la capacité de former une sorte de gel à l’intérieur de l’estomac lorsqu’il est consommé. Ce gel va servir à emprisonner les graisses qui vont être apportées par votre alimentation. Le gel ne pouvant être absorbé par l’organisme va ensuite être éliminé par voie naturelle.

A découvrir :  Dianabol méthandiénone - Avis, risques, effets secondaires et alternatives légales en France.

Ainsi, le chitosane va vous faire perdre du poids d’une manière indirecte. En accumulant moins de graisse, vous verrez votre poids diminuer. C’est pour cette raison que le chitosane peut intéresser les personnes qui pratiquent la musculation et sont dans une phase de sèche.

Les autres bienfaits de ce produit

Même si le chitosan peut être intéressant pour perdre du poids, il semblerait que ce ne soit pas son unique utilisation possible. Il peut par exemple être un bon allié contre l’hypertension artérielle lorsqu’il est associé au sel. Ce sont les recherches du professeur François-André Allaert publié en 2006 qui ont permis de dévoiler cette propriété.

Bien avant lui, l’European Journal of Clinical Nutrition a publié en 2003 que le chitosan peut réduire le mauvais cholestérol et augmenter le bon cholestérol. Puis, une étude espagnole en 2010 a révélé que ce produit est capable d’activer la fonction hépatique.

Le chitosane serait également capable d’améliorer votre transit intestinal. De plus, il serait capable de réduire les risques de cancer du gros intestin. Des études sino-américaines sont en cours pour démontrer l’efficacité du chitosane contre le cancer en général. Et enfin, selon certains scientifiques il serait capable d’absorber les métaux lourds.

D’une manière générale, le chitosane se présente comme un produit n’ayant que des effets positifs sur votre santé. Si vous souhaitez perdre de la masse, le chitosan peut ainsi être un bon choix, d’autant plus qu’il va vous offrir plusieurs bienfaits. Cependant, il ne s’agit pas d’un produit miracle et il est loin d’être parfait.

A découvrir :  Winstrol - Avis, risques, effets secondaires et alternatives légales en France.

Les limites du chitosan

Le chitosan fait actuellement l’objet de nombreuses études afin de dévoiler ses propriétés en médecine et son action contre la prise de masse. Dans l’ensemble, ces études semblent montrer que le chitosan est un produit sans danger et qu’il possède des propriétés intéressantes. Cependant, il faut faire attention, car la qualité du chitosane peut grandement varier.

Pour obtenir de la chitosan, les industriels utilisent les carapaces de crustacés et des champignons issus de l’industrie alimentaire. La chitine présente dans ces différents résidus alimentaires va être désacétylée chimiquement. Le chitosan va alors se différencier de la chitine par son degré d’acétylation (DA).

Avec un DA inférieur à 50 %, le produit obtenu est considéré comme étant du chitosan. Ainsi, il existe de nombreux types de chitosan pouvant avoir un DA de 1 % à 50 %. La question est alors de savoir à quel DA le chitosan est considéré comme efficace. Cette information n’est pourtant pas affichée sur la plupart des produits mis en vente sur le marché.

Très souvent, les emballages de produit omettent aussi d’indiquer le poids moléculaire des produits. L’idéal pour le chitosan serait d’avoir un poids moléculaire inférieur à 40 kDa. Or, le poids moléculaire des produits sur le marché peut varier de 25 à 450 kDa.

La plupart des études ayant fait appel au chitosan n’utilisent pas de chitosan ayant un même DA et le même poids moléculaire. C’est pour cette raison que les résultats des études sur le chitosan ne permettent pas vraiment d’affirmer son efficacité.

A découvrir :  Mon avis sur le complément alimentaire Cla 3000 pour sécher !

Comment utiliser le produit ?

Même si les études menées sur cette substance peuvent manquer d’homogénéité, il y en a quelques-unes qui sont assez fiables. Ces dernières tendent à affirmer que le chitosane fonctionne, mais d’une manière assez modérée. Il serait ainsi plus sage de l’utiliser ponctuellement au lieu de l’utiliser comme complément principal dans vos objectifs de perte de poids.

Si vous souhaitez mener à bien votre phase de sèche musculaire, le chitosan ne vous donnera qu’un léger coup de pouce. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas en utiliser régulièrement même s’il n’existe que très peu de contre-indication. Ce produit est assez inoffensif, mais vous devez vous en méfier si vous êtes allergique aux crustacés.

D’autre part, les risques de problèmes intestinaux dus à la surconsommation sont possibles. Quelques expériences menées sur des animaux ont en plus permis de révéler que le produit pouvait entrainer une malabsorption des minéraux et vitamines. Vous devez par conséquent éviter d’en consommer sur une trop longue durée.

La dose quotidienne recommandée est de 3 à 6 g par jour, que vous pouvez répartir selon vos besoins. Je vous conseille de surtout utiliser le chitosane avec un DA d’environ 10 % et avec un poids moléculaire de moins de 40 kDa. Faites bien attention à ne choisir que les produits qui mettent en avant ces deux informations importantes. Faites également attention aux différents additifs présents dans le produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *