chrononutrition

Chrononutrition : Qu’est-ce que c’est ?

Mieux contrôler son poids et faire en sorte que celui-ci reste stable est un impératif pour rester en bonne santé. Le but n’est pas de devenir mince à tout prix, mais plutôt d’adopter une bonne hygiène de vie et une alimentation saine, équilibrée et riche pour garder la forme. Toute forme d’excès (suralimentation ou malnutrition) est donc à bannir de votre vie. Suivre un régime ne constitue pas uniquement à perdre du poids. C’est également le moyen d’assainir votre organisme en le débarrassant des toxines, mauvais cholestérol et surplus de graisses qui peuvent lui nuire. Suivant vos objectifs et votre état de santé, il vous est possible de choisir parmi différents types de régimes spécifiques. Il existe pourtant des méthodes qui peuvent vous aider à atteindre votre poids idéal sans que vous ayez forcément à bouder certains aliments. Dans cet article, découvrez ce qu’est la chrononutrition et ce qui la caractérise.

Le principe de la chrononutrition

Créée en 1986 par le docteur Alain Delabos, la chononutrition est une méthode de nutrition dont le principe se base sur la chronobiologie. En d’autres termes, avec ce régime, vous régulez votre alimentation suivant les émissions hormonales et enzymatiques établies par votre propre rythme biologique. Dans la chrononutrition, vous adaptez votre manière de vous alimenter en ne prenant en compte que votre propre horloge biologique.

Selon son inventeur, l’organisme n’assimile pas les aliments ingérés de la même manière suivant les heures auxquelles ils sont consommés. Les sucres et les graisses que vous pouvez consommer le matin ne sont par exemple, pas stockés par votre organisme. En revanche, si vous les prenez le soir, c’est à ce moment que l’organisme va les assimiler. La chrononutrition ne se présente donc pas vraiment comme un régime amincissant, mais plutôt comme une manière de revoir votre façon de vous alimenter.

Avec cette méthode, vous apprenez surtout à avoir des habitudes alimentaires qui vous permettent de réguler efficacement votre organisme tout en évitant de stocker inutilement des réserves. En outre, la chrononutrition vous aide à garder la ligne sans pour autant fournir des efforts conséquents et sans faire face à d’énormes contraintes.

Comment pratiquer la chrononutrition ?

Si vous voulez vous mettre à la chrononutrition, rien de plus simple. Il vous suffit de rester à l’écoute de votre corps tout au long de votre journée. Ce que j’apprécie dans cette méthode, c’est qu’elle ne vous demande aucune restriction. Vous êtes libre de manger tout ce qui vous fait envie. En revanche, sachez que chaque groupe d’aliments correspond à des moments spécifiques de la journée. Vous devrez également prendre vos repas principaux à des heures fixes et respecter un intervalle de 4 heures entre chacun d’eux pour éviter que votre corps ne se mette à stocker des graisses.

Dans la chrononutrition, vous devez prendre de copieux petits déjeuners pouvant être composés de protéines, de fromages, de beurre et de fruits. Au moment du déjeuner, optez pour un plat unique à base de féculents, de protéines et d’un léger désert.

Ce régime alimentaire vous autorise à prendre un goûter entre le déjeuner et le dîner. Vous pouvez donc consommer du chocolat noir ou encore des fruits (frais ou secs) en guise de collation. Cela vous évitera d’ailleurs de grignoter jusqu’à l’heure du dîner. Ce dernier quant à lui, devra être très léger. Il est recommandé d’éviter les aliments riches en sucres rapides, en graisses ou en féculents, car l’organisme a tendance à les stocker lorsque vous dormez. De préférence, privilégiez les dîners composés de viandes maigres, de viandes blanches et/ou de légumes. En gros, vous devrez opter pour des aliments que votre organisme pourra facilement assimiler.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le premier point positif que je relève dans la chrononutrition, c’est qu’il s’agit d’un régime alimentaire plutôt facile à suivre. En plus, il vous permet de bénéficier d’une alimentation relativement saine. La possibilité de jouir d’une assez grande variété d’aliments élimine les frustrations souvent ressenties lorsque vous suivez un régime amincissant classique. Le fait que la chrononutrition autorise un petit écart sur deux repas pendant toute la semaine est un plus que vous ne retrouverez jamais sur les autres régimes alimentaires. Je trouve que cela vous permet de lâcher du lest et vous aide à préserver votre vie sociale. Vous pourrez par exemple aller au restaurant et y commander ce qui vous fait envie sans culpabiliser par la suite. Le côté moins restrictif de la chrononutrition limite les risques d’effets yo-yo généralement rencontrés avec les régimes plus limitatifs.

Concernant les inconvénients, je trouve que la chrononutrition, à défaut d’être extrêmement restrictive, exige quand même une grande maîtrise de soi. Vous devrez faire gaffe à ne pas manger entre les repas, sauf au moment du goûter. En plus, vous devez être très à cheval sur la régularité sans quoi vos efforts risqueront d’être vains. D’autre part, pour instaurer ce mode d’alimentation dans votre quotidien, vous êtes obligé de bousculer quelque peu vos habitudes alimentaires. Qui plus est, vous devez savoir que le but principal de la chrononutrition sur le long terme n’est pas spécifiquement de vous faire perdre du poids. En outre, si vous adoptez cette méthode d’alimentation, vous pouvez effectivement perdre un peu de poids, mais pas autant qu’avec d’autres techniques.

La chrononutrition comporte-t-elle des risques ?

Même si la chrononutrition est présentée comme un régime particulièrement sain et adapté à tous, vous devez savoir que le risque zéro n’existe pas. La chrononutrition génère un apport en protéines et en graisses animales assez important pour votre corps. Ce qui peut favoriser les problèmes artériels et une rapide usure de votre système rénal sur le long terme.

Comme les fruits et légumes peuvent s’avérer assez rares dans ce régime, votre apport en fibres risque de devenir insuffisant. Ce qui occasionnera un problème au niveau de votre transit intestinal. Si vous ne privilégiez pas les fruits et les légumes, notamment lors des goûters et des dîners, vous risquez d’être rapidement confronté à des troubles digestifs ou vous pourriez même être sujet à des constipations.

Cette méthode est-elle vraiment efficace ?

Tout dépend de vos objectifs. Si c’est la perte de poids que vous cherchez, vous risquez d’être moyennement satisfait. La chrononutrition peut vous aider à atteindre votre poids de santé et elle vous aidera également à le maintenir stable. En revanche, vous n’obtiendrez pas forcément de résultats spectaculaires en un temps record. Comme je l’ai spécifié au début, ce régime vous aidera surtout à adapter votre alimentation suivant les besoins de votre organisme.

D’autre part, il vous est tout à fait possible de pratiquer une activité sportive pour optimiser l’efficacité de votre régime. Cela vous aidera notamment à mieux éliminer les toxines dans votre corps et permettra à votre métabolisme d’être plus performant. Quoi qu’il en soit, je vous conseille de toujours équilibrer et varier votre alimentation. Veillez surtout à avoir un apport suffisant en fibres alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *