jeûne allié minceur

Le jeûne : Bienfaits, risques et quid de l’intermittent ?

Pour perdre du poids, il existe une solution très simple : le jeûne. En effet, en réduisant votre apport alimentaire, vous cumulez logiquement moins de graisses. Il a d’ailleurs été prouvé que le jeûne est plus efficace pour perdre du poids que les régimes minceur classiques. En plus d’être un allié minceur, il est même bénéfique pour le corps. Sa réalisation nécessite toutefois un bon encadrement.

Quels sont les bienfaits du jeûne ?

Il existe différentes manières de réaliser un jeûne. Par exemple, un jeûne sec consiste à se priver d’eau et de tout aliment sur une certaine durée. Un jeûne intermittent vise, quant à lui, à alterner les phases de privations longues et les phases d’alimentations. Le jeûne intermittent est actuellement très populaire et se présente plus comme un véritable mode de vie. Le jeûne intermittent est également celui qui présente le plus d’avantages.

Parmi les bienfaits du jeûne figure logiquement la perte de poids. Le fait de consommer peu de calories force le corps à puiser dans ses réserves. Les graisses accumulées au niveau du ventre qui sont normalement difficiles à éliminer vont alors être déstockées. En réduisant votre alimentation, vous permettez également à votre corps de mieux travailler.

D’abord, votre glycémie va diminuer, ce qui limitera les pics d’insuline. Votre pression artérielle baissera et vous profiterez d’une meilleure santé cardiovasculaire. Votre corps résistera mieux au stress oxydatif et subira moins d’inflammations. Et enfin, une fois que votre corps sera habitué au jeûne, il profitera d’une meilleure sensation de satiété. Ce qui va favoriser la perte de poids.

A découvrir :  BRAINEFFECT : Présentation & Avis

Le jeûne offre aussi des bienfaits au niveau du mental. Puisque votre corps fonctionne mieux, vous serez beaucoup moins sujet au stress. Vous serez également libéré de la frustration qui est générée par notre société de consommation. En effet, l’abondance incite souvent à céder à la tentation et à consommer plus qu’il n’en faut. En maîtrisant vos envies, vous aurez l’esprit plus clair et serez apte à raisonner d’une manière plus intelligente.

Y a-t-il des risques ?

Même si en théorie le jeûne intermittent est accessible à tous, ce n’est pas tout à fait le cas. Il doit être appliqué proprement pour éviter les carences et les rechutes. Un accompagnement par un diététicien est donc conseillé lorsque vous souhaitez adopter ce mode de vie. Il existe aussi des programmes proposés par des professionnels pour ceux qui souhaitent s’initier au jeûne intermittent.

Par ailleurs, le jeûne est interdit pour certaines catégories d’individus. C’est par exemple le cas pour les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants. Les personnes se servant de la nourriture comme réponse au stress doivent également éviter ce type de privation.

L’effet yo-yo est une des conséquences d’un jeûne qui n’a pas été réalisé correctement. Il se produit lorsqu’en réponse à une forte privation, vous ressentez l’envie de consommer encore plus. La déshydratation est une autre situation qui peut survenir si vous n’êtes pas prudent.

L’apport en eau est important lors d’un jeûne intermittent. Si vous conservez le même niveau d’hydratation d’avant régime, votre corps n’en aura pas assez. En effet, votre alimentation apporte une partie de l’eau dont le corps a besoin. En consommant moins de nourritures, vous réduisez votre consommation en eau.

A découvrir :  Naturalforme : Présentation & Avis

À part cela, la fatigue, la frustration et les fringales sont des symptômes susceptibles d’apparaitre au début du jeûne intermittent. Ils finissent par disparaitre lorsque votre corps s’habitue à son nouveau mode de vie. Cependant, pour atténuer au mieux ces sensations désagréables, vous aurez besoin de faire attention à ce que vous mangez.

Comment effectuer un jeûne intermittent ?

Quand vous entreprenez un jeûne intermittent, ce n’est jamais une bonne idée d’effectuer une privation brusque. Le jeûne doit se faire d’une manière progressive pour éviter qu’il ne provoque un choc important. Ainsi, vous commencez normalement avec une phase de descente alimentaire. Cette dernière se divise en différentes étapes.

D’abord, vous éliminez tous les produits transformés et les excitants divers. C’est une étape qui s’avère parfois difficile, surtout pour ceux qui sont par exemple dépendants de la caféine. Ensuite, réduisez votre consommation de protéines animales et les sous-produits tels que les œufs et le lait. Puis, les féculents tels que le pain et le riz seront les prochains à être réduits ou éliminés de votre alimentation.

Et enfin, pendant la dernière étape, vous allez vous tourner principalement vers les fruits et les légumes. Ces derniers sont riches en fibres et bien hydratés, mais il ne faut pas oublier de boire assez d’eau régulièrement.

À la fin de cette phase de descente, votre apport en calories aura fortement diminué et votre corps s’y habituera. En conséquence, vous devriez profiter d’une perte de poids ainsi que des divers bienfaits du jeûne intermittent pour la santé.

Le jeûne intermittent ne devra pas s’éterniser pour éviter de fragiliser votre santé. Après quelques jours, il faut alors lancer la phase de remontée alimentaire. Les divers aliments que vous avez supprimés de votre régime seront réintroduits successivement. À noter que certains types de jeûnes ne s’étendent que sur quelques heures. Avec le fasting, vous prenez par exemple votre déjeuner à 12 h et votre dernier repas de la journée à 20 h. Cela entraine une privation de plusieurs heures entre chaque repas.

A découvrir :  Le lactosérum, idéal pour les sportifs

Autres points à savoir lors du jeûne

Afin de maîtriser votre consommation en calories lors de votre jeûne, vous pouvez calculer vos macros. Il s’agit de la quantité de lipides, protides et glucides dont votre corps a besoin pour se maintenir. Lorsque l’apport en calorie de votre alimentation est inférieur à vos macros, vous perdez du poids. Pour calculer vos macros, il existe des applications en ligne très simples à utiliser.

Par ailleurs, l’apport en protéines doit toujours être prioritaire dans votre alimentation. En effet, les protéines génèrent peu de graisses à stocker. Elles sont également importantes dans la maintenance et la création de tissus musculaires. Les protéines vous aideront alors à perdre du poids tout en conservant vos muscles. En plus des protéines, la consommation d’aliments riches en fibres est aussi importante. Ce type de nourriture vous évitera de ressentir les coups de faim entre les repas.

En ce qui concerne les exercices, ils vous permettront d’accélérer votre brûlage de calories. Cependant, il ne faut pas pousser votre corps à bout. Quand vous faites trop d’activités physiques, mais que votre alimentation ne suit pas, vous mettez votre santé en danger. Par conséquent, ne vous surmenez pas et dormez suffisamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *