Maltodextrine bio pour la musculation

Maltodextrine bio pour la musculation : informations

Lorsque vous faites de la musculation, vous avez besoin de protéines, mais ce ne sont pas les seuls éléments dont vous devez vous soucier. Quand vous fournissez un effort, votre organisme cherche d’autres substances qu’il peut convertir en énergie et le sucre fait partie. Sans celle-ci, vous ne pourrez pas disposer de suffisamment de force pour pratiquer pleinement une activité intense. D’où la nécessiter de vous suppléer en sucre et donc de prendre éventuellement de la maltodextrine.

Qu’est-ce que la maltodextrine ?

Tout comme le glucose, le saccharose, le fructose et le dextrose, la maltodextrine est un sucre. En réalité, il s’agit surtout d’un glucide complexe, c’est-à-dire qu’elle est composée de différents sucres. Comme sa taille est plus grande taille que celle d’un sucre simple, elle a l’avantage de ne pas avoir de goût sucré trop marqué comparé au saccharose (sucre de table) et au fructose.

La maltodextrine est obtenue à l’aide de l’hydrolyse de l’amidon pouvant être contenu dans le maïs, les pommes de terre, le blé ou le tapioca. Selon son origine et la manière dont elle a été extraite, elle peut présenter des propriétés différentes. Elle peut donc être catégorisée selon son degré d’hydrolyse ou son DE (Dextrose Équivalent).

Si vous êtes végan, vous pouvez tout à fait consommer la maltodextrine étant donné qu’elle provient exclusivement de sources végétales. De plus, toutes les maltodextrines sont garanties sans gluten, peu importe leurs origines. Par ailleurs, lorsqu’elle est bio, la maltodextrine est obtenue à partir d’une source végétale exempte de pesticide et d’OGM. Les produits bios sont donc à privilégier pour garantir votre santé.

A découvrir :  Comment et pourquoi calculer ses macros ? Protéines, Lipides, Glucides

La maltodextrine pour la muscu

Lorsque vous faites une activité physique intense, votre organisme doit convertir le sucre en énergie. Même si vous avez une grande réserve de lipides, le corps va surtout utiliser les glucides qui sont présents. Ces derniers seront consommés sous forme de glycogènes et représenteront jusqu’à 60 % de l’énergie que vous utilisez.

Étant donné que le glycogène n’est disponible qu’en quantité limitée, vous ressentirez logiquement la fatigue et une baisse de performance après un certain temps. Pour les sportifs d’endurance tout comme pour les adeptes de la musculation, il est de ce fait important de se suppléer en glucide.

Comme la maltodextrine est composée de plusieurs sucres, c’est le moyen idéal pour gagner plus de glucides. Cela permettra aux réserves de glycogènes des muscles de se vider moins lentement. L’absence de goût sucré de ce glucide complexe favorise également la réhydratation. En plus, la maltodextrine est particulièrement facile à digérer, ce qui évite les troubles digestifs durant la pratique d’un exercice physique.

Les glucides limiteront la baisse de performance en procurant l’énergie requise par l’organisme. Ils amélioreront aussi la récupération et éviteront que le système immunitaire ne soit affaibli. Et enfin, ils permettront à la muqueuse intestinale de rester hydratée durant l’effort.

Quand consommer la maltodextrine ?

La maltodextrine est surtout conçue pour être consommée lorsque vous pratiquez une activité physique intense sur une assez longue durée. Étant donné qu’elle est absorbée rapidement, il est important d’en consommer immédiatement lorsque vous commencez à manquer d’énergie. En consommant durant l’effort, vous boosterez votre organisme afin de moins ressentir la fatigue.

Vous pouvez par conséquent consommer de la maltodextrine pendant vos séances de musculation ou lors de la pratique d’un sport d’endurance. Vous aurez simplement besoin de faire attention à votre dosage. Pour un effort de longue durée telle que le vélo ou la course à pied, il vous faudra logiquement une plus grande quantité de maltodextrine.

A découvrir :  Vitamines D3 Vegan : Présentation & Avis

Il est aussi possible d’ingérer la maltodextrine au plus tard 30 minutes après avoir fourni un effort. Après l’effort, le corps va en effet reconstituer son stock de glycogène et pour cela, il aura besoin de glucides. Grâce à la maltodextrine, les stocks se reconstituent rapidement, ce qui accélère la phase de récupération.

Faites attention de ne jamais consommer ce glucide complexe lorsque vous ne pratiquez pas de sport. Vous risquez d’ajouter énormément de sucres dans votre organisme alors qu’il n’en a pas besoin. Une grande quantité d’insulines va alors être produite afin de réguler ces sucres en excès qui sont alors convertis en tissus adipeux. Cependant, l’apport en sucre étant temporaire, le taux d’insuline élevé va vous priver de tout sucre. Ce qui favorise l’hypoglycémie.

Comment consommer la maltodextrine ?

La maltodextrine peut simplement être mélangée à de l’eau pour donner une boisson isotonique, facile à digérer et qui favorise la réhydratation. Cette boisson pourra être consommée progressivement à mesure que vous fournissez des efforts. Personnellement, je la consomme avec d’autres compléments afin de profiter d’un apport plus complet durant mes entrainements.

Concernant la quantité, il est recommandé de consommer la maltodextrine à hauteur de 1 g par kilo de poids corporel par jour. Si vous pesez 70 kg, vous aurez besoin de 70 g par jour que vous pouvez répartir selon la durée de votre séance d’entrainement. Il ne s’agit que d’une approximation, car la quantité dont vous aurez besoin peut varier selon l’intensité des efforts que vous devez fournir.

Faites toutefois attention à la consommation en excès. Avec une dose en excès, vous risquez d’avoir des troubles digestifs et des ballonnements. Évitez aussi de dépendre de cette substance. En consommant du sucre à indice glycémique élevé sur une longue période, vous risquez de développer un diabète.

A découvrir :  Nos astuces pour dire non aux sucres

Comment choisir sa maltodextrine ?

Normalement, il faut privilégier la maltodextrine à DE faible. Plus le DE est faible, moins le produit contient de sucre faible. Le meilleur DE doit se situer aux alentours de 10 ou 20. Le problème, c’est que cette information n’est pas toujours communiquée par les industriels. Vous devez alors vous fier à la réputation d’une marque. Le mieux serait aussi de choisir un produit bio.

L’origine de la maltodextrine peut vous donner une approximation sur son indice de DE. Par exemple, la maltodextrine de maïs a un DE tournant aux alentours de 19. Elle offre alors un pic de glycémie élevé et peut être utile pour les sports qui nécessitent de fournir un effort de longue durée. La maltodextrine de manioc a quant à elle, un DE proche de 10. Avec un pic de glycémie moins élevé, elle peut être plus intéressante pour les activités qui ne requièrent que peu d’efforts physiques.

Je vous conseille par ailleurs de ne pas abuser de la maltodextrine. Elle ne fait que procurer un effet boostant, mais ne permet pas vraiment d’améliorer vos capacités physiques sur le long terme. Si vous avez besoin de prendre de la masse musculaire, les compléments tels que les protéines sont par exemple les solutions que vous devez privilégier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *