performance sportive et repos

Se reposer : le secret de votre performance sportive

Comme vous le savez sûrement, vous devez vous entraîner avec acharnement si vous souhaitez améliorer vos performances. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut dépasser vos limites tous les jours en continu. Si vous n’avez pas encore récupéré de votre précédent entraînement, vous ne serez pas au meilleur de votre forme à la séance suivante. Vous risquez en plus de mettre votre santé en danger. Se reposer est par conséquent nécessaire pour être plus performant.

En quoi le repos est-il nécessaire ?

Pour n’importe quel sportif, un entraînement a pour but d’aider le corps à se renforcer. En musculation par exemple, l’objectif est de pousser les muscles à gagner en volume et en force. Pour cela, ils sont sollicités d’une manière extrême par le biais de nombreux exercices. Suite à l’entraînement, les muscles subiront des dommages importants que le corps va réparer.

Toutefois, le corps ne va pas simplement régénérer vos muscles, il va aussi les fortifier. Ainsi, il améliorera les tissus musculaires de manière à ce qu’ils soient plus résistants face aux diverses sollicitations. Les muscles ne ressentiront la fatigue qu’après un délai d’entraînement plus long. Cela implique une augmentation de leur volume et de leur performance.

Sachez néanmoins que le processus par lequel le corps répare et fortifie les muscles se fait très lentement. De plus, il ne démarre que lorsque le corps est au repos ou durant le sommeil. Se reposer est donc nécessaire pour permettre le développement musculaire.

A découvrir :  Plogging, pourquoi je m’y suis lancé ?

Sans repos, les muscles risquent plutôt de se dégrader, ce qui entraînera logiquement une baisse de performance. En effet, pour subvenir à ses besoins, votre corps dégradera les fibres musculaires pour récupérer les protéines qu’elles contiennent.

Se reposer pour réduire la fatigue

Logiquement, se reposer permet de récupérer après un effort. Lorsque vos muscles sont au repos, le corps les réapprovisionnera en glycogène. Sans cette pause, vous pousserez votre corps à travailler avant qu’il ait pu remplir pleinement ses réserves. Ce qui signifie que vous ne serez pas aussi performant que lors de votre précédent entraînement.

La fatigue est en plus capable de s’exprimer par des douleurs variées. Il s’agit des signaux émis par votre corps pour vous indiquer qu’il a atteint ses limites. Si vous persistez à vous entraîner malgré les douleurs, vous vous exposerez à des blessures. Selon la gravité de ces dernières, vous risquez plusieurs jours ou plusieurs mois de repos forcé.

D’autre part, la fatigue ne touchera pas uniquement votre corps. Elle risque aussi d’impacter votre mental. La baisse de performance due à la fatigue peut vous faire croire à tort que vous ne vous entraînez pas assez. De plus, la douleur et les blessures fréquentes sont susceptibles de vous rendre irritable. Se reposer est donc nécessaire pour vider votre esprit et faire le point sur ce que vous avez réellement accompli.

Pour retrouver un meilleur sommeil

Le fait de vous entraîner d’une manière intense va provoquer une fatigue importante. En conséquence, vous trouvez souvent le sommeil plus facilement. Votre sommeil aura également tendance à être plus profond. D’une certaine manière, vous dormez mieux lorsque vous vous entraînez bien.

A découvrir :  Élastique musculation : Mon avis ! Peut-on vraiment se gainer et muscler avec des élastiques ?

Néanmoins, le fait de pratiquer des activités physiques augmente la production d’adrénaline et de cortisol. Ces deux hormones vous maintiennent dans un état excité, ce qui est utile lorsque vous vous entraînez. En revanche, lorsque vous souhaitez vous reposer, ces hormones ne vous aideront pas à trouver plus facilement le sommeil. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est souvent déconseillé de faire du sport en fin de journée.

Si vous vous surentrainez, vous risquez d’avoir un sommeil de moins bonne qualité. Cela contribuera à accentuer davantage votre fatigue. Se reposer permettra donc au corps de retrouver un niveau hormonal équilibré et de mieux dormir.

Comment gérer vos repos ?

Se reposer n’est pas une perte de temps en sport et ne fait pas perdre en performance. À l’inverse, manquer de repos peut faire baisser d’une manière significative vos performances. Selon le type d’activité que vous pratiquez et son intensité, le délai de repos requis est variable. Il dépend également de votre constitution physique en général.

Il faut par ailleurs comprendre qu’en fonction de chaque sport, se reposer ne signifie pas forcément ne rien faire. En musculation par exemple, il est possible de solliciter chaque muscle du corps d’une manière organisée.

Par exemple, si vous entraînez vos membres supérieurs aujourd’hui, le lendemain ce sera au tour de vos membres inférieurs. Pendant que les muscles inférieurs travaillent, les muscles supérieurs se reposeront. Malgré tout, les jours de repos intégral seront toujours requis.

Pour les sports d’endurance, les jours de repos peuvent être bien plus nombreux. Un débutant doit par exemple se limiter à 2 séances d’entraînement par semaine. Durant les périodes de repos, il est toujours possible de pratiquer d’autres sports. Cependant, ces derniers ne devront pas vous forcer à utiliser vos jambes d’une manière intensive. La natation est par exemple une activité qu’il vous est possible de pratiquer pendant vos jours de repos.

A découvrir :  Se muscler au féminin : les erreurs à éviter

Y a-t-il des sports où le repos n’est pas obligatoire ?

Même pour les sports intellectuels, les repos sont utiles pour se vider la tête. Concernant les sports physiques, il n’existe donc que très peu de sports où il n’est pas nécessaire de se reposer. C’est notamment le cas du yoga qui n’est pas un sport particulièrement intense. Il fait travailler l’ensemble du corps d’une manière relativement douce. Ainsi, il est tout à fait possible de faire du yoga tous les jours en continu.

Pour les autres activités sportives, il n’y a qu’une seule solution pour ne pas avoir à se reposer : les entraînements à faibles impacts. En effet, se reposer n’est pas utile lorsque vous ne forcez pas vos muscles à travailler au maximum pendant l’entraînement.

Précisons que ce type d’entraînement vous aidera uniquement à maintenir votre forme globale. Il ne vous permettra pas d’augmenter vos performances, mais il ne les diminuera également pas. Un jogging matinal est un exemple d’entraînement à faible impact que vous pouvez pratiquer. Faire tous les jours une course à intensité modérée sur une courte durée ne fera pas de vous un champion d’athlétisme. En revanche, cette activité vous aidera à maintenir une bonne condition physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *