Winstrol – Avis, risques, effets secondaires et alternatives légales en France.

Comme dans les sports de haut niveau, l’usage des produits dopants est une pratique assez courante dans l’univers du culturisme. La majorité des pratiquants de musculation connaissent certainement déjà le Dianabol, un anabolisant lancé sur le marché dans les années 50. À l’issue de l’engouement des culturistes pour ce genre de produit, le Winstrol fait également son apparition quelques années plus tard. Surnommé winny par les utilisateurs, ce stéroïde est rapidement devenu le plus populaire et le plus consommé à travers le monde. Même s’il fournit effectivement des résultats impressionnants en peu de temps, il faut savoir que la prise de ce produit expose également ses usagers à de graves risques. Découvrez tout ça en détail dans cet article.

Les origines du Winstrol

À l’origine, le Winstrol était un médicament développé en Grande-Bretagne par les laboratoires Winthrop. Il a été lancé sur le marché américain par la société Sterling. En réalité, Winstrol est le nom commercial utilisé par les fabricants, mais derrière cette appellation se cache le stanozolol. Ce dernier est connu pour être un puissant anabolisant synthétique dont les caractéristiques sont comparables à celles de la testostérone.

Il s’agit précisément d’un dérivé de la dihydrotestostérone ou DHT aussi surnommée androstanolone. C’est le métabolite actif qui compose la testostérone. Winstrol est le nom commercial donné au produit en Amérique, mais dans les pays européens, il sera surtout connu sous l’appellation Stromba.

Au début, le Winstrol avait été développé pour résoudre certains problèmes de santé tels que l’ostéoporose, l’anémie, le nanisme, les pertes de poids importantes, les problèmes de croissances chez les enfants, etc. Comme il s’agissait d’un médicament à la base, il était aussi prescrit aux personnes présentant des faiblesses physiques. Utilisé comme tel, le Winstrol avait apparemment le pouvoir de rétablir une bonne condition physique chez ceux qui en prenaient en guise de traitement.

A découvrir :  Caseine pour la musculation : informations

Notez que le Winstrol était commercialisé sur le marché des médicaments bien avant que la FDA ne mette en place un contrôle plus strict sur les médicaments commercialisés. Ce n’est qu’à partir de 1962 que les laboratoires pharmaceutiques furent astreints à rendre publiques toutes les preuves sur l’efficacité des médicaments qu’ils proposaient sur le marché.

Des suites de ses investigations, la FDA a ainsi conclu que le stanozolol ne pouvait être prescrit que dans des cas de nanisme hypophysaire et d’ostéoporose. Quelques années plus tard, Sterling perd finalement le droit de proposer son médicament contre le nanisme et l’ostéoporose.

Les recherches sur les potentiels du stanozolol se sont malgré tout poursuivies principalement sous l’impulsion de Pfizer. Dans le monde vétérinaire, Winstrol a été utilisé pour stimuler l’appétit des animaux et développer leurs muscles.

Au vu de cette application, il apparaît que le stanozolol représente un puissant stéroïde anabolisant capable de booster la prise de masse et les performances. Quand il est consommé comme produit dopant dans l’univers sportif, il aide même à réduire les masses graisseuses. À ce moment, il est nécessaire de le consommer dans des doses importantes.

Il faut savoir que la production tout comme la consommation du Winstrol sont actuellement interdites dans bon nombre de pays. Pour cette raison, il est illégal d’utiliser ce produit d’une quelconque manière.

Comment agit le stéroïde ?

Même si le fait de se doper à coup de stanozolol est interdit, certains athlètes et pratiquants de musculations n’hésitent pas à aller à l’encontre de la loi. Cet anabolisant leur permet de gagner en performance et d’avoir des muscles qui sont effectivement plus définis, mais à quel prix ? Je vous répondrais un peu plus bas.

A découvrir :  Vitamines D3 Vegan : Présentation & Avis

Il existe deux modes de doping au Winstrol : par voie orale et par injection. La première méthode de consommation est celle qui apporte le plus de résultats. Lorsqu’il est sous forme de comprimé, le produit jouit d’une importante biodisponibilité. Ce qui permet au corps de réagir plus rapidement et de tirer profit de tous les pseudo bienfaits du stanozolol.

Le Winstrol stimule votre production de globules rouges et de surcroit, il booste l’oxygénation de votre corps. Notez que cette substance ne contribue pas à la rétention d’eau, vous évitant ainsi de vous retrouver avec un corps gonflé. Les culturistes l’apprécient surtout pour ses qualités de brûleur de graisses récalcitrantes. D’autre part, ce stéroïde favorise la synthèse des protéines. Il produit un effet anabolique favorable au développement musculaire.

Les effets secondaires du Winstrol

À l’instar de tous produits dopants et stéroïdes, le Winstrol a aussi sa part d’ombre. Les effets secondaires occasionnés par cet anabolisant sont d’autant plus graves s’il n’est pas utilisé dans le cadre médical. Comme le winny appartient à la catégorie des stéroïdes androgéniques anabolisants, sa consommation peut provoquer une forte poussée d’acné et une peau anormalement grasse. Dans certains cas, un hirsutisme se développe sur le visage et le reste du corps. Ce produit favorise également les risques de calvitie.

Chez les femmes, les effets secondaires sont d’autant plus impressionnants, car celles-ci peuvent devenir affreusement viriles sous les effets androgéniques du stanozolol. Leur voix peut devenir plus grave. Elles peuvent même développer une calvitie masculine. Les menstruations se dérèglent, sans parler de l’augmentation anormale de la pilosité.

A découvrir :  Mon avis sur le complément alimentaire Cla 3000 pour sécher !

Consommation de Winstrol : les risques encourus

Les effets secondaires que j’ai mentionnés en sus ne représentent que la partie immergée de l’iceberg, car en vrai le Winstrol peut devenir réellement dangereux pour votre santé. Le winny est notamment un stéroïde dont le niveau d’hépatotoxicité est très élevé. Consommé sur long terme, il peut détruire votre foie. Il impacte également de façon négative votre système cardio-vasculaire.

Le stanozolol favorise les risques d’artérioscléroses, car il booste la sécrétion de LDL (mauvais cholestérol) et réduit le taux de HDL ou bon cholestérol. Ce qui peut conduire à l’épaississement des parois des artères. Celles-ci deviennent alors plus dures et perdent de leur souplesse, engendrant des problèmes cardio-vasculaires sur le long terme.

Même si au départ le stanozolol était prescrit pour traiter certains types d’ostéoporose, il s’avère que cette substance empêche finalement la bonne lubrification des articulations. Ce qui favorise les

douleurs, que ce soit avant, pendant ou même après vos entraînements, et cela augmente aussi les risques de blessures.

Et enfin, vous devez savoir que le Winstrol dérègle le cycle du sommeil, occasionnant des troubles divers (insomnie, réveils nocturnes, etc.). Ce produit peut aussi générer des troubles de l’humeur (grande irritabilité, crises colériques plus importantes et plus fréquentes, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *