choisir huiles essentielles

Huiles essentielles : comment faire le bon choix ?

Les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes utilisés généralement dans l’aromathérapie contre de légères indispositions au quotidien. Leur efficacité a déjà été prouvée par la science et il suffit de respecter leur mode d’usage pour profiter de leurs bienfaits. Cependant, pour éviter tout problème, vous aurez à choisir l’huile essentielle à utiliser. Pour cela, voici tous les points à savoir concernant le choix de vos huiles essentielles.

Choisir des produits bio 100 % naturels et purs

Pour être certain d’utiliser de l’huile essentielle sans danger, vous devez privilégier les huiles bio 100 % naturelles. Ce type d’huile contient uniquement des composés issus de plantes naturelles. Une huile essentielle naturelle et pure ne doit également pas être diluée, déterpénée ou reconstituée. Le produit peut toutefois contenir des extraits provenant de plantes variées. Un mélange d’extraits d’huiles a d’ailleurs plus d’effet qu’une huile essentielle obtenue à partir d’un seul type de végétal.

La présence du label HEBBD ou HECT est normalement la preuve que vous faites face à de l’huile essentielle bio non synthétisée. HEBBD est l’acronyme de « Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie ». Une huile est définie sur plan botanique lorsque l’origine de ses extraits est connue. Cette origine inclut l’organe de la plante utilisée, le pays de culture, son nom botanique exact et son chémotype. Elle est biochimiquement définie lorsqu’elle est passée par une chromatographie.

Le label HECT (Huile Essentielle Chemotypée) est similaire au label HEBBD. Il garantit ainsi les origines de l’huile et sa qualité. En l’absence de l’une de ces indications, il est probable que vous soyez en présence d’huiles essentielles synthétisées.

A découvrir :  La motivation, est-ce possible de toujours en avoir ?

Lire l’étiquette sur le flacon

Les huiles essentielles de qualité doivent généralement présenter différentes informations sur leurs étiquettes. Parmi les indications importantes figure le nom latin de la plante utilisée. Ce dernier permet d’éviter toute confusion liée aux noms partagés entre différentes variétés. Dans la famille des eucalyptus, il y a par exemple l’eucalyptus radiata, l’eucalyptus globulus et l’eucalyptus citriodora.

L’organe de la plante utilisée figure, elle aussi, sur cette étiquette. En effet, une huile essentielle peut être extraite à partir des racines, des feuilles, des tiges ou des fleurs. Souvent, son usage diffère selon l’organe utilisé.

Un logo de certification devra par ailleurs apparaitre si le produit est issu d’une agriculture bio. Pour le cas des huiles consommables, la feuille verte et le logo AB seront présents. Sans leur présence, il est fortement déconseillé d’ingérer l’huile. Seules quelques huiles essentielles bio sont comestibles et leur ingestion se fait généralement sous la recommandation d’un médecin.

Vérifier la date limite d’utilisation est logiquement un réflexe que vous devez avoir pour n’importe quel produit. Généralement, les huiles essentielles extraites d’agrumes ne se conservent pas plus de 2 ans. Pour les autres huiles essentielles, le délai de conservation peut être plus long. Certaines huiles essentielles ont d’ailleurs la faculté de s’améliorer au fil du temps.

Et enfin, il faut également vous informer sur présence d’extraits contre lesquels vous êtes allergique. Afin de savoir si vous êtes allergique à une huile, il vous suffit de faire un test en versant une goutte dans le pli de votre coude. Si aucune réaction cutanée ne se produit après 24 heures alors, vous pourrez utiliser le produit sans risque.

A découvrir :  Pourquoi opter pour la culotte menstruelle pour faire du sport ?

Choisir une huile essentielle selon vos besoins

Les huiles essentielles bio ont des propriétés variées, mais généralement, elles sont utilisées en tant que produits de bien-être dans le domaine de l’aromathérapie. Ainsi, ces huiles s’apprécient pour leurs propriétés antibiotique, antidépresseur, anti-inflammatoire, dépuratif, diurétique, etc. Vous aurez donc besoin de choisir une huile selon les bienfaits que vous recherchez.

Par exemple, si vous cherchez un produit calmant, antiseptique, antifongique et cicatrisant, il y a l’huile essentielle d’arbre à thé. C’est une huile bio souvent recommandée contre les infections cutanées, les maux de gorge et problèmes similaires. L’huile essentielle de citron est quant à elle indiquée contre les problèmes de digestion, la fatigue, un état grippal, etc.

Même s’il est possible de combiner les huiles essentielles entre elles, évitez de mélanger plus de 4 variétés d’extraits. Il est en effet possible que certains produits aient des effets opposés. D’ailleurs, rappelons aussi que ce ne sont pas des médicaments. Une huile ne pourra jamais remplacer un traitement complet.

Normalement, le mode d’utilisation de l’huile doit être indiqué sur son flacon. Ainsi, vous aurez à respecter cette recommandation en vue d’utiliser correctement le produit. Si le fabricant préconise une vaporisation, vous pourrez par exemple utiliser un inhalateur ou un diffuseur.

Une huile essentielle s’utilise également dans un bain ou pour un massage. Le nombre de gouttes à verser dépendra de votre gabarit et du mode d’utilisation. Dans un bain pour adulte, il faudra par exemple verser 10 gouttes au maximum, à diluer dans un solvant.

Autres conseils pour faire votre choix

Afin de faciliter leur conservation, les huiles essentielles bio doivent rester loin des rayons UV du soleil. Cela sera rendu plus facile si vous choisissez un produit conditionné dans un contenant opaque. Par ailleurs, une huile essentielle doit toujours être conservée dans une fiole en verre. N’achetez surtout pas un article enfermé dans un contenant en plastique.

A découvrir :  BBL : Brazilian Butt Lift - Attention aux risques !

Le lieu où vous effectuez vos achats peut aussi être important. En effet, il existe des huiles essentielles qui ne sont normalement proposées qu’en pharmacie. C’est par exemple le cas des huiles essentielles d’absinthe, de thuya et de sauge officinale.

D’autre part, effectuer un achat en magasin vous permet de vous assurer de la qualité du produit que vous achetez. Avec les boutiques en ligne, même si les informations sur les produits sont détaillées, ils ne seront pas toujours sûrs. Si vous souhaitez effectuer des achats en ligne, choisissez uniquement les sites dignes de confiance.

Et enfin, pour faire des économies, comparez toujours les prix. Un produit vendu plus cher par rapport à la moyenne n’est pas forcément le choix à privilégier. Il sera nécessaire de vous informer sur le prix moyen de l’huile selon la plante à partir de laquelle elle est extraite.

Pour information, si vous souhaitez savoir quelle est l’huile essentielle bio la plus chère au monde, il s’agit de l’huile de figue de Barbarie. C’est un article très rare, confectionné artisanalement. Cette huile essentielle se vend jusqu’à 1 000 € le litre. Alors, si vous tombez sur des offres trop alléchantes, il faudra vous méfier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *