installer une barre de traction

Comment installer une barre de traction sans abîmer les murs ?

Les exercices de traction permettent de renforcer le haut du corps et il peut être intéressant d’en pratiquer régulièrement chez soi. Toutefois, à moins d’avoir un arbre pas trop haut avec de solides branches dans son jardin, l’installation d’une barre de traction est nécessaire pour faire ce type d’exercice. Les barres de traction murales sont très courantes, mais si vous n’avez pas envie de toucher à l’un de vos murs, il existe d’autres solutions.

Installation de la barre de traction murale

Avant de fixer la barre de traction murale, il est nécessaire de bien choisir son emplacement pour ne pas avoir à la déplacer une fois sur place. Cela vous évite ainsi d’abimer vos murs pour rien. La hauteur de la barre doit être choisie correctement pour que vous puissiez par la suite vous entrainer convenablement.

Elle doit être positionnée à une hauteur adaptée à votre taille pour que vous n’ayez pas à sauter pour l’atteindre. Évitez également de la fixer trop bas afin que vos pieds puissent rester en l’air lorsque vous pliez les genoux lors de vos tractions.

À part cela, vous devez faire attention au mur sur lequel vous souhaitez installer la barre. Un mur en brique, en plâtre ou en plaque ne sera probablement pas assez solide pour supporter votre poids lors de vos exercices. Il est fortement recommandé d’installer une barre de traction toujours sur un mur porteur plein.

La fixation de celle-ci sur le mur cible implique l’utilisation d’une perceuse pour travailler proprement. En l’absence de guide, vous aurez à vous en confectionner un afin de déterminer avec précision l’emplacement des trous de fixation. Il suffit ensuite d’insérer les chevilles qui vont accueillir la barre dans les trous en vous servant d’un maillet et non un marteau. Et enfin, positionnez la barre de traction sur les chevilles et fixez-les à l’aide de vis.

Même si l’opération peut paraitre simple, je vous conseille de demander à l’un de vos amis de vous aider. Vous pouvez ensuite tester votre barre fixe pour voir si tout va bien une fois qu’elle est en place. Faites attention, car un mur inadapté à l’installation du matériel peut fissurer après un certain nombre d’utilisations. Vous serez alors contraint de déplacer votre barre pour ne pas endommager davantage votre mur.

La barre de traction indépendante

Avec une barre de traction indépendante, vous n’avez pas besoin d’abimer vos murs. En salle de gym, les barres de traction indépendantes sont souvent utilisées. Elles se composent simplement d’une barre horizontale placée sur deux supports verticaux.

Généralement, ce type d’équipement bénéficie d’une bonne stabilité et peut ainsi rester en place malgré un mouvement un brusque. Néanmoins, si ses supports ne sont pas fixés au sol, il n’est pas conseillé de s’en servir pour faire des mouvements de gymnastique. Pour vous équiper avec ce type de barre de traction de bonne qualité, vous devez dépenser pas moins d’une centaine d’euros.

L’avantage, c’est que vous n’aurez pas besoin de trouer vos murs pour l’installer. En plus, cet équipement peut s’installer à n’importe quel endroit dans une pièce. De nombreuses barres de traction indépendantes sont par ailleurs accompagnées de chaise romaine. Ce qui fait que vous pouvez obtenir deux équipements pour le prix d’un. Une barre de traction indépendante risque toutefois prendre beaucoup de place. Dans le cas où vous décideriez de la placer dans votre jardin, il faudra la couvrir durant les mauvais temps si elle n’a pas été conçue pour un usage en extérieur.

Une barre de traction sans fixation

L’autre solution pour installer une barre de traction chez soi sans abimer les murs consiste à utiliser une barre sans fixation. Ce type de matériel est à installer sur une porte, et il se décline principalement en deux modèles. Les plus simples sont les barres télescopiques qui se présentent sous forme d’une unique barre, dont la longueur est ajustable. Il suffit de l’insérer à l’entrée d’une porte et de régler sa longueur pour qu’elle s’encastre dans le cadre.

Grâce à ses extrémités antidérapantes, la barre tiendra en place pendant que vous ferrez vos tractions. Le poids maximal que peut supporter cet équipement doit normalement être indiqué. Cependant, je ne vous recommande pas ce type de barre si vous avez un grand gabarit. Il faut d’ailleurs acheter une barre, dont les dimensions correspondent à la taille du cadre de votre porte.

Le deuxième modèle est légèrement différent puisqu’il est doté de sortes de presses que vous pouvez serrer sur le cadre de votre porte. Grâce à un revêtement en caoutchouc, ils ont peu de risque d’abimer votre porte. Je pense d’ailleurs que c’est le meilleur type de barre sans fixation pour lequel vous pouvez opter. Revolufit est un exemple de barre de traction de ce genre. Cependant, il y aura toujours une limite sur la charge maximale que cet équipement peut supporter.

Si la barre n’est pas bien fixée ou si vous dépassez la charge limite, elle glissera. Ce type de barre, tout comme les barres murales et indépendantes, est disponible dans n’importe quel magasin spécialisé dans les articles de sports et de musculation.

Quel type de barre choisir ?

La barre de traction murale est une solution courante pour s’entrainer chez soi. Bien que cette installation nécessite un peu de bricolage, elle n’endommagera pas forcément votre mur si vous l’installez d’une manière correcte. Ainsi, la barre de traction murale représente un excellent investissement sur le long terme.

Si vous n’avez pas envie de toucher à vos murs et que vous êtes prêt à investir dans du matériel de qualité, une barre de traction indépendante vous conviendra. Sans faire d’installation compliquée, vous aurez droit à un équipement de qualité. Quant aux barres de traction télescopiques et sans fixations, elles conviennent aux personnes n’ayant pas beaucoup d’espace chez elles. Il suffit de placer ce type barre sur le cadre d’une porte pour s’entrainer.

Et enfin, pour ceux qui aiment la musculation et qui sont aussi adeptes du DIY, il est possible de créer soi-même sa barre de traction. Cependant, il faut noter que ce type d’équipement DIY sera certainement compliqué à mettre au point. Sans compétences en bricolage, mieux vaut abandonner cette option afin de ne pas endommager bêtement vos murs. Une barre de fixation indépendante sera beaucoup plus simple à installer puisqu’à la base, vous n’aurez besoin que d’une barre horizontale et d’un support.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *