pratiquer le yoga

Pratiquer le yoga, mais quel type ?

Le yoga est souvent suggéré comme étant une solution contre le stress et les difficultés similaires. C’est une approche qui ne requiert pas grand-chose puisqu’il implique simplement la réalisation de divers exercices. Lorsque vous souhaitez débuter, vous aurez cependant à choisir votre type de yoga. En effet, le yoga peut se pratiquer de différentes manières. Pour vous aider à faire un choix, voici une liste non exhaustive sur les possibilités qui s’offrent à vous.

Le Hatha yoga

Il s’agit probablement du type de yoga le plus populaire. Le mot « hatha » peut signifier « force » ou « persévérance » en sanskrit. C’est une pratique qui servait autrefois à préparer le corps avant un exercice spirituel. Son but était ainsi de maitriser entièrement son corps afin de contrôler le flux de pensées. De nombreux autres styles de yoga tel que l’Iyengar et l’Ashtanga découlent du Hatha yoga.

Si vous cherchez un type de yoga relativement paisible, le hatha yoga vous conviendra. Durant une séance, vous effectuerez surtout des exercices statiques (asanas) associés à des exercices respiratoires (pranayama). Parmi les postures les plus connues, il y a celui du lotus. Il s’agit de cette position où vous vous asseyez en tailleur, le dos droit et les mains sur les genoux.

Bien que le Hatha yoga semble avoir un impact principalement physique, ses effets peuvent être plus profonds. En plus d’augmenter votre capacité pulmonaire, cette technique détend vos tissus conjonctifs et booste votre système lymphatique. Au niveau spirituel, il aide à mieux contrôler le flux de vos pensées.

A découvrir :  Crédit pour un équipement sportif - Peut on faire financer son matériel de sport ?

Sachez par ailleurs que même s’il s’agit de la forme de yoga la plus pratiquée en occident, ce n’est pas forcément le meilleur type de yoga. En réalité, il n’existe aucune forme de yoga supérieur aux autres. Pour profiter de tous les bienfaits de cette discipline, vous devez simplement trouver les types de yoga qui vous conviennent.

Le yoga Iyengar

Ce type de yoga a été créé en Inde par Bellur Krishnamachar Sundararaja (BKS) Iyengar. Tout comme le Hatha yoga, le yoga Iyengar n’est pas un style de yoga dynamique. Il se concentre surtout sur l’alignement du corps lors de chaque posture exécutée. C’est par conséquent le meilleur moyen de connaitre plus en profondeur chaque posture et d’en découvrir les subtilités. En pratiquant le yoga Iyengar, vous apprenez à renforcer votre concentration et votre équilibre.

Même si l’Iyengar vise la perfection dans la réalisation des mouvements, ce n’est pas une pratique particulièrement exigeante. Ce type de yoga est accessible à tous les niveaux puisque les exercices sont classés par intensité graduelle. Vous pouvez commencer par les postures les plus simples avant d’essayer celles plus complexes. Cette technique est intéressante pour celles et ceux qui veulent améliorer leur pratique du yoga.

Durant une séance, vous êtes normalement invité à réaliser une posture en particulière. Pour cela, il vous faut commencer par d’autres petites postures similaires. L’utilisation de divers accessoires (sangles, cordes, chaises, etc.) est souvent requise pour vous aider à trouver le bon alignement.

Le Yoga Ashtanga

L’Ashtanga est un style créé par Shrî K.Patthabi Jois en Inde et se base sur des textes philosophiques anciens. Tout comme l’Iyengar, l’Ashtanga est une forme de yoga basée sur les postures. Cependant, elle est plus acrobatique et vous plaira surtout si vous avez de la souplesse à revendre. Elle se pratique généralement sans musique même si les séances ressemblent à des cours de chorégraphie.

A découvrir :  Le sport : quels sont ses bienfaits pour votre corps ?

Durant l’Ashtanga, vous devez effectuer une séquence de 6 séries comprenant des exercices prédéfinis et fixes dans une difficulté croissante. Vous commencez avec des postures debout et terminez par des postures assises. L’Ashtanga comprend également le Mysore, une pratique durant laquelle vous allez réaliser la séquence selon votre rythme. Le Mysore est ainsi une sorte d’entrainement personnalisé menée sous la supervision d’un professeur.

Le yoga Vishranta et le yoga restauratif

Si vous pensez que les acrobaties et les postures complexes sont trop pour vous, choisissez le yoga Vishranta. Il s’agit de la forme de yoga considérée comme étant la plus relaxante et vous n’allez en aucun cas suer de fatigue. Cette pratique propose essentiellement des postures de réparation très simples, mais fortifiantes.

Une séance se compose de quelques séries de postures durant lesquelles vous allez aussi travailler votre respiration. C’est le type de yoga zen à privilégier si vous souhaitez évacuer la nervosité et le stress.

Le yoga restauratif s’inspire fortement du yoga Vishranta et se focalise aussi sur la détente. Cette forme de yoga vise à détendre votre corps en réalisant une série d’étirements passifs. Concrètement, vous choisirez une posture et la maintiendrez pendant une certaine période. En plus de détendre votre corps, le yoga restauratif peut aussi apaiser vos pensées. Pratiquer régulièrement ce type de yoga vous permet de travailler votre équilibre, votre souplesse et votre mobilité.

D’autres types de yoga

Étant donné que le yoga est une activité populaire, il existe quelques formes de yoga accusées d’avoir un côté plutôt commercial. C’est par exemple le cas du yoga Bikram, un style de yoga très dynamique. Sa particularité ? Il se pratique dans un sauna ou un environnement à forte température (40 °C environ). Durant une séance, vous allez par conséquent forcément transpirer.

A découvrir :  Musculation : mes conseils pour bien débuter

Toutefois, ce ne sera pas uniquement la température ambiante qui fera perler les gouttes de sueur. Il s’agit d’un style de yoga qui vous incite à enchainer différentes postures. La chaleur associée aux exercices effectués permet de détendre les muscles et de renforcer votre concentration. Tout le monde n’est toutefois pas de cet avis. Ainsi, avant d’opter pour cette pratique, renseignez-vous en profondeur.

Si vous cherchez un style dynamique, mais plus sûr, il y a le yoga Vinyasa. Il s’agit d’un type de yoga dérivé du yoga Ashtanga. Il se base ainsi sur la réalisation d’une série de postures visant à synchroniser les mouvements, la respiration et la pensée. Il a néanmoins la particularité de proposer des séries d’exercices variables contrairement à l’Ashtanga. Ce style est par conséquent plus libre et créatif, car c’est au professeur de choisir les mouvements à effectuer. Afin de faire les bons exercices, choisissez bien votre professeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *