Rhodiola : Présentation & Avis

Les plantes concourent indéniablement au bien-être de la planète et de l’homme. De nombreux spécimens et variétés ont été recensés au fil du temps et la majorité d’entre eux disposent de bienfaits avérés pour la santé. C’est par exemple le cas de la rhodiola rosea, une plante qui existait déjà au temps des Vikings et dont les nombreuses vertus ont été révélées au grand jour pour vous aider à optimiser votre confort au quotidien.

Qu’est-ce que la rhodiola ?

La rhodiola est une plante découverte par les Russes dans les montagnes glaciales. Elle s’est développée depuis toujours dans les hautes altitudes et était déjà appréciée pour les nombreuses vertus dont ses racines disposent. Depuis de nombreux siècles, cette plante faisait déjà l’objet d’usages thérapeutiques.

Ce n’est que dans les années 60 que les racines de rhodiola connurent un engouement au niveau international. À l’époque, elles furent surnommées racines dorées ou même racines d’or et la popularisation de leur utilisation a été grandement lancée par les athlètes ukrainiens et russes. Ces derniers usaient notamment de la rhodiola pour améliorer leurs performances physiques. Ce qui relança par la suite les recherches sur les réelles propriétés de cette plante et des effets qu’elle produit sur l’organisme.

Des suites de ces études, la communauté scientifique classifia la rhodiola dans la catégorie des plantes adaptogènes. Au vu de ses nombreuses capacités et des effets bénéfiques qu’elle produit sur le corps, la rhodiola connut un succès sans pareil. À ce jour, elle figure parmi les ingrédients de choix que les sportifs privilégient pour améliorer leurs performances. Le secteur de la médecine a également exploité ses propriétés dans le but de traiter certains troubles (dépressions, anxiété, stress, fatigue, etc.).

A découvrir :  Dianabol méthandiénone - Avis, risques, effets secondaires et alternatives légales en France.

Les propriétés et effets de la rhodiola

Au fil des années, près de 300 études ont été réalisées sur la rhodiola en vue de mettre à jour tout son potentiel thérapeutique et ses nombreuses propriétés. La principale force de cette plante réside apparemment dans ses racines. Selon les chercheurs, ces dernières referment différentes sortes de principes actifs, dont les plus connus sont la salidroside et la rosavine.

La propriété adaptogène de la rhodiola la rend particulièrement efficace pour renforcer les capacités d’adaptations et de résistance de l’organisme face à certaines situations (fatigue, anxiété, stress, etc.).

La plante est également appréciée pour sa propriété antioxydante qui favorise la protection des cellules. Son action fortifiante est un véritable plus en termes d’endurance et de résistance. La rhodiola était d’ailleurs utilisée initialement pour optimiser les performances physiques. Pourtant, ses propriétés ne se limitent pas là, car elle améliore aussi les performances cérébrales. Les principes actifs contenus dans les racines de cette plante sont en mesure d’interagir avec le système nerveux dans le but d’optimiser la capacité de concentration et de mémorisation.

La combinaison de la rhodiola avec certains produits agricoles tels que le safran permet même d’en optimiser les effets. À ce moment, la plante peut avoir des effets positifs sur la stabilisation des émotions.

Les études menées sur les racines de rhodiola ont également permis de découvrir que le rhizome de cette plante peut intervenir de manière positive sur de nombreux systèmes. Il a notamment été prouvé que la rhodiola est en mesure de réguler certaines hormones et de moduler l’immunité. Il joue également un rôle protecteur sur le cœur et le foie. D’autre part, il semblerait que cette plante puisse inhiber les comportements addictifs sur le long terme et elle pourrait même stopper la croissance de certaines cellules cancéreuses.

A découvrir :  Jeûne intermittent, une méthode intéressante pour la perte de poids.

D’autres recherches ont été effectuées sur les bienfaits de la rhodiola et certaines d’entre elles laissent suggérer que cette plante aurait des propriétés hypoglycémiantes et anti-inflammatoires.

Comment utiliser la rhodiola ?

Au vu des nombreuses propriétés médicinales attribuées à cette plante, il est actuellement possible d’utiliser la rhodiola sous forme de complément alimentaire. Notez que la teneur en principe actif présente dans les suppléments disponibles sur le marché n’est pas toujours la même. Si vous voulez profiter de tous les bienfaits de la rhodiola, je vous conseille d’opter pour les extraits de rhodiole qui présentent les mêmes taux en principes actifs que la racine de Rhodiola rosea à l’état naturel. Normalement, dans 100 à 300 mg de rhodiola, il devrait y avoir environ 3 % de rosavine et près de 0,8 à 1 % de salidroside.

Afin de jouir des actions bénéfiques de la rhodiola sur votre organisme, il est préférable de l’ingérer directement. À ce moment, le produit peut être utilisé pour soulager les troubles intestinaux, protéger le système digestif, prévenir les troubles cardiaques. Prendre des extraits de rhodiola vous permet également de jouir de ses actions équilibrantes et de ses effets régulateurs sur l’humeur et les émotions. À part cela, vous pouvez utiliser la rhodiola pour lutter contre certaines affections dermatologiques.

Suivant les besoins de chaque individu, la posologie recommandée reste très variable. Dans la majorité des études menées sur cette plante, les doses utilisées avoisinaient généralement les 200 mg par jour. Dans le cas de personnes en proie à l’anxiété, il est possible de consommer la rhodiola en cure de plusieurs jours. Les sportifs peuvent quant à eux, prendre cette plante de façon aiguë par exemple avant une compétition. Quoi qu’il en soit, je vous conseille de toujours respecter les indications du fabricant et de votre médecin. Il faut savoir que la prise d’une dose inappropriée de rhodiola peut occasionner de l’irritabilité ou de fortes agitations. Notez que les suppléments de rhodiola sont fortement déconseillés aux personnes bipolaires ou qui présentent une hypersensibilité aux substances actives. Les femmes enceintes et/ou allaitantes doivent également éviter de prendre ce type de produit.

A découvrir :  Comment calculer ses besoins en protéines par jour ?

Mon avis sur la rhodiola

La communauté scientifique a largement prouvé les bienfaits de cette plante sur le corps. Personnellement, je reste assez sceptique sur les effets directs que la rhodiola peut réellement avoir sur les performances sportives. Selon certaines études, le fait d’ingérer environ 200 mg de rhodiola par jour permettrait d’augmenter le niveau d’endurance sur un ergocycle. Mais cela ne prouve pas forcément que les effets seront les mêmes avec n’importe quelle autre activité sportive. Quoi qu’il en soit, cette plante reste bénéfique pour la santé, à condition de l’utiliser avec précaution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *