Débuter au yoga

Débuter au yoga : nos conseils

Le yoga fait profiter de ses bienfaits à la fois le corps et l’esprit. Les personnes en quête du bien-être intérieur se tournent souvent vers lui. Il s’agit d’ailleurs d’une activité accessible à presque tout le monde. Malgré tout, quelques préparations sont requises pour que vous puissiez pleinement apprécier le yoga.

Quel type de yoga choisir ?

Le choix du type de yoga que vous souhaitez pratiquer est la première étape avant de vous lancer. Pour un débutant, le « Hatha » yoga est souvent recommandé. Il s’agit de la forme de yoga la plus simple. Cette pratique consiste à enchainer en douceur différentes postures.

Les postures à adopter sont parfois très simples lors d’un cours de Hatha yoga. Certaines nécessitent cependant une grande souplesse. Si vous n’êtes pas du genre sportif, il faudrait peut-être vous entrainer un peu. Vous serez alors plus à l’aise au cours d’une séance.

Il est tout à fait possible de pratiquer seul le yoga chez soi ou dans un studio. Assister à un cours est toutefois plus sage pour un débutant. Votre professeur de yoga sera d’une grande aide au moment d’apprendre les postures de base. Pour ceux qui ne souhaitent pas se déplacer, un professeur peut aussi donner des cours de yoga à domicile.

À part l’Hatha yoga, sachez qu’il en existe de nombreuses autres variétés. Il y a par exemple le yoga « Ashtanga » et le yoga « Vinyasa ». Le yoga Ashtanga permet de travailler la synchronisation de la respiration avec une posture. Les séries de postures à adopter avec l’Ashtanga sont aux nombres de six et sont fixes. Le yoga Vinyasa est quant à lui proche de l’Ashtanga puisqu’il s’en inspire. Le yoga Vinyasa permet donc de travailler votre respiration, mais les postures sont changeantes. Il faut de ce fait assister à un cours si vous ne connaissez pas encore les postures possibles en yoga. Débuter avec ces deux formes de yoga est tout à fait possible. Les débutants non sportifs devront malgré tout faire attention aux formes de yoga trop dynamiques.

A découvrir :  Vitamines D3 Vegan : Présentation & Avis

Comment se préparer ?

Pour assister à un cours de yoga, il vous faut une tenue appropriée. Vos vêtements ne doivent pas vous gêner lorsque vous enchainez différentes postures. De ce fait, une tenue souple, légère et moulante sera parfaite. Avec certains types de yoga, vous allez plutôt prendre une posture statique. Dans ce cas, l’essentiel est de vous sentir à l’aise. Le choix sur la tenue à porter sera alors plus libre.

La pratique du yoga peut avoir lieu dans n’importe quel endroit calme. Il peut s’agir d’un studio isolé, votre jardin, etc. Pour ce qui est de votre équipement, vous n’aurez besoin que d’un tapis. Même si vous assistez à un cours, vous aurez souvent besoin d’emporter votre propre tapis. Il existe aussi des blocs portables en mousse qui sont très confortables. Vous pourrez en plus vous en servir pour reposer votre tête lors d’une posture en position couchée.

Par ailleurs, évitez d’avoir l’estomac trop rempli avant de débuter une séance. Si vous avez pris un repas trop copieux, attendez au moins deux heures avant la pratique. Évitez également de pratiquer le yoga à jeun trop régulièrement.

Comme n’importe quelle pratique sportive, le yoga nécessite quelques préparations physiques. Faire des échauffements vous évitera de vous faire mal lors d’une posture difficile. Votre échauffement peut se faire en 5 minutes simplement en enchainant quelques postures légères. Et enfin, n’oubliez pas d’éteindre votre téléphone pour ne pas être dérangé au cours d’une séance.

Découvrir le jargon du yoga

Au yoga, il existe de nombreux termes qui sont employés couramment. Pour ne pas vous perdre, vous aurez besoin d’apprendre le jargon de cette pratique. Un cours pour débutant devrait normalement vous initier. Malgré tout, vous n’allez logiquement pas tout retenir en un seul cours. Vous préparez avant d’assister à un cours est par conséquent une bonne idée.

A découvrir :  Pulpe de vie : Présentation & Avis

Les termes que vous allez apprendre sont majoritairement en sanskrit, mais il y a aussi quelques mots en anglais. Parmi les termes les plus courants, il y a par exemple « asana ». Ce mot désigne une posture d’une manière générale. La pratique d’un asana consiste donc à prendre une posture.

Ensuite, il y a le « mantra » qui est une répétition de mots ou de syllabe. Répéter un mantra lors d’une posture est essentiel au yoga. Les mantras vous permettent généralement de rester concentré pendant la pratique. « Namaste » est probablement un mot que vous connaissez puisqu’il s’agit d’une salutation respectueuse très employée en yoga.

« Tadasna » est le mot qui désigne la posture de la montagne. « Savasana » désigne quant à lui la posture du cadavre. Il s’agit d’une posture en position couchée sur le dos souvent pratiqué en fin de séance. Il existe bien sûr une multitude d’autres mots que vous allez progressivement découvrir durant vos cours.

Quelques exercices pour débutant

Afin de débuter dans cette pratique, vous pouvez essayer chez vous quelques postures simples. Trouvez un endroit calme ou un studio isolé et commencez à vous entrainer. La pose en tailleur est un exemple de posture de base accessible aux débutants. Même si elle est d’apparence simple, elle peut vous mettre à rude épreuve si vous êtes plutôt rigide. Il s’agit d’une posture au sol nécessitant de plier et de croiser les jambes. La posture en tailleur permet d’étirer les hanches et de renforcer votre abdomen.

Lorsqu’il faut enchainer les postures, vous allez souvent avoir recours à la posture de la montagne ou « Tadasna ». Cette posture nécessite de faire appel à tous les muscles de votre corps. Avec une pratique régulière, vous serez en mesure d’améliorer votre équilibre et votre concentration.

A découvrir :  Probiotique bio : Présentation & Avis

Vous commencez en position debout, les pieds joints. Vous tendez ensuite vos bras vers l’avant en vous penchant jusqu’à ce que vos mains touchent le sol. À la position finale, votre corps devrait former les courbes d’une montagne. Tout le long de la pratique, la maitrise de la respiration est essentielle.

Et enfin, parmi les postures les plus simples figurent la posture de l’enfant. C’est une posture qui permet de se détendre à la fin d’un cours. Vous allez vous placer sur vos genoux avec les fesses reposées sur le talon. Vous vous penchez ensuite en avant de manière à poser votre front au sol. Vos bras seront quant à eux tendus à l’avant. Dans cette position, fermez les yeux et respirez calmement.

Pour les postures plus compliquées, faites toujours appel à un bon professeur. Les débutants ne doivent pas s’essayer à une pratique qui n’est pas de leur niveau pour éviter de se blesser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *