Peptides de collagènes pour la musculation

Peptides de collagènes pour la musculation : Informations

Les plus sportifs d’entre vous ont certainement déjà entendu parler des peptides de collagènes. Il s’agit d’un produit très utilisé en musculation et en fitness. Il convient malgré tout de souligner que le peptide de collagène est un produit essentiel à votre corps, même si vous n’êtes pas sportif.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine la plus présente dans le corps. Il est présent dans la peau, les tendons, les ligaments, les muscles, les yeux, les cheveux, etc. C’est lui qui confère leur élasticité et leur tonicité à la peau, aux tendons et aux muscles. Le collagène a par conséquent un rôle très important dans le corps humain.

Il fait partie des protéines que le corps peut synthétiser naturellement. Mais il faut noter que la production de collagène diminue lorsque vous vieillissez. Or, la perte d’élasticité des muscles et des articulations favorise les risques de blessures et de déchirures lors de la pratique d’une activité physique intense. Il devient de ce fait nécessaire d’améliorer son apport en collagène en consommant certains aliments.

Malheureusement, un mode d’alimentation trop moderne offre un apport trop faible en collagène. Ce dernier est tout simplement retiré de certaines recettes. La meilleure solution consiste alors à consommer des compléments alimentaires riches en collagènes également appelés peptides de collagène.

Notez que trois types de collagènes sont disponibles dans le corps. D’abord, il y a le collagène de type I qui est surtout présent dans la peau, les tissus osseux et les tendons. Ensuite, il y a le collagène de type II qui est essentiellement situé dans le cartilage. Et enfin, il y a le collagène de type III, présent dans les muscles.

A découvrir :  Nos astuces pour dire non aux sucres

Le rôle du collagène en musculation

Le collagène offre plus d’élasticité aux muscles. Il réduit la fatigue après un effort physique important et contribue à augmenter la force musculaire. C’est également l’un des agents qui stimule la sécrétion de l’hormone de croissance. Il peut ainsi contribuer à l’augmentation de la masse musculaire tout en favorisant la perte de masse graisseuse.

Lorsqu’il est consommé avant un effort physique, le collagène vous permet d’oxygéner plus efficacement son sang. Ce qui vous fait gagner en endurance et offre à vos muscles une meilleure résistance. Quoi qu’il en soit, vous devez garder en tête que le collagène n’est aucunement un produit qui peut vous permettre de booster miraculeusement vos capacités physiques.

Comme il ne produit aucun effet secondaire néfaste, vous pouvez le consommer en excès sans aucun problème. Le surplus de collagène que vous consommez est immédiatement éliminé après la digestion.

La consommation de collagène pendant la pratique d’un sport ne permet pas uniquement de renforcer les muscles. Cette protéine contribue aussi à renforcer les ligaments, les tendons et le cartilage osseux. Vous serez ainsi plus flexible et vos articulations seront plus fluides. Ce qui limitera par la même occasion les risques d’inflammations au niveau des articulations ainsi que les tendinites.

J’utilise souvent des suppléments de collagènes lors de mes séances de fitness. Cette protéine m’aide à avoir des mouvements plus fluides et après chaque séance, je récupère même assez rapidement. Si vous pratiquez une activité sportive telle que la musculation, un apport de 15 grammes de collagènes par jour est suffisant pour favoriser votre masse musculaire. Pour les non-sportifs, il faut un apport d’au moins 5 grammes par jour.

A découvrir :  Winstrol - Avis, risques, effets secondaires et alternatives légales en France.

Les sources de collagènes

Le collagène peut être synthétisé par le corps, mais il est aussi possible d’en absorber en consommant certains aliments. Vous en trouverez notamment dans les os à moelle et les bouillons d’os qui sont considérés comme la recette la plus riche en collagènes. Ce type de nourriture est malheureusement peu fréquent. C’est pourquoi il faut se tourner vers les compléments.

Les autres aliments tels que les légumes verts, l’avocat, les produits laitiers et les carottes ne contiennent pas tout à fait du collagène. Ils possèdent simplement des acides aminés qui aident le corps dans la production de collagène.

Les compléments peuvent être faits à partir de collagènes d’origines différentes. Il y a par exemple le collagène marin qui est très populaire, le collagène bovin et le collagène porcin. Il existe également des extractions obtenues à partir d’œufs. Lorsqu’il est utilisé en complément, le collagène se présente souvent sous forme de poudre. Il est alors facile de le mélanger à n’importe quelle nourriture étant donné qu’il n’en modifiera pas la saveur.

Le complément à base de collagène marin est celui qui a la forme la plus naturelle. Il peut alors être difficilement absorbé par l’organisme. Par ailleurs, lorsque les protéines de collagène sont complètes, elles peuvent être trop grandes pour être assimilées lors de la digestion. Afin de rendre le collagène entièrement biodisponible, il est transformé en hydrolysat.

Pour faire simple, la protéine subit une hydrolyse qui a pour but de « casser » le collagène pour obtenir des éléments de plus petite taille pouvant être assimilés facilement. C’est ainsi que sont créés les peptides de collagènes. Ces derniers sont très courants et je vous conseille d’ailleurs de les privilégier si vous souhaitez consommer du collagène en complément.

A découvrir :  Les meilleurs boosters de testostérones, efficaces et sans risque

Quel produit choisir ?

Si vous souhaitez consommer du véritable collagène, vous pouvez choisir le collagène naturel dénommé UCII sur le marché. Étant donné qu’il s’agit d’un collagène naturel, il ne pourra pas être absorbé par votre organisme, mais interviendra sur l’intestin en régulant son immunité.

Le collagène qui pourra être absorbé sera les hydrolysats. Sous sa forme hydrolysée, le collagène devient en fait un assemblage d’acides aminés. Ces derniers sont appelés peptides de collagènes et peuvent être de différents types : 1, 2 ou 3. Il ne faut pas trop prêter attention à ces notations étant donné qu’ils indiquent seulement l’origine des collagènes utilisés.

Vous devez surtout faire attention à la présence de certificat d’analyse, l’absence d’additif, les origines du produit et la réputation de la marque. Pour l’instant, il n’existe pas de véritable collagène végan. La plupart des produits portant la notation « végan » sont en fait des produits végans qui favorisent la production naturelle de collagène. Ainsi, ils ne contiennent pas vraiment du collagène.

Le collagène bio sous forme de complément est également inexistant. La création des peptides de collagènes nécessite en effet l’utilisation de certains éléments chimiques autre que l’alcool et l’eau. Si vous souhaitez consommer du collagène de manière réellement bio, vous devrez vous tourner vers les aliments qui en contiennent. En revanche, leur apport ne sera pas toujours conséquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *