éviter les courbatures après le sport

Nos conseils pour éviter les courbatures après le sport

Avoir les muscles endoloris le lendemain d’une séance de sport intense est un phénomène naturel. Lorsque votre corps fournit un effort physique inhabituel, cela impacte vos fibres musculaires. Vous vous retrouvez alors avec des courbatures localisées. Pour autant, il est tout à fait possible d’éviter ces afflictions. À partir du moment où vous en connaissez la cause, vous serez plus à même de vous en préserver.

Comprendre ce qu’est une courbature

Dans l’univers du sport, se retrouver avec une courbature est monnaie courante. Il s’agit d’une douleur allant de légère à modérée. Généralement, elle survient des suites de la pratique particulièrement intense d’une activité physique quelconque. Lorsque vous imposez à votre corps un effort auquel il n’est pas habitué, le stress physique déchire vos fibres musculaires. Les afflictions se manifestent par des raideurs ou même de douleurs. Il est possible dans certains cas qu’elles deviennent handicapantes.

Le traumatisme que le sport génère est malgré tout bénéfique pour vos muscles. En effet, cela favorise leur reconstruction et leur renforcement. En réalité, les courbatures sont une réaction inflammatoire de votre corps suite aux micro-lésions que l’intensité de l’effort a causées. Souvent, l’apparition de la douleur signifie que vous avez bien travaillé durant votre séance de sport.

Théoriquement, la survenue de courbatures après un sport implique des traumatismes à l’endroit des fibres musculaires. Ces dernières se déchirent des suites de l’effort effectué durant le sport. C’est ce qui explique la douleur. Néanmoins, les micro-traumatismes suggèrent une réparation. C’est justement durant la phase de récupération que la reconstruction musculaire s’opère. Durant ce phénomène, les fibres traumatisées se régénèrent et se renforcent. En outre, les courbatures favorisent un meilleur développement de vos muscles. Ceux-ci gagnent alors non seulement en volume, mais aussi en endurance. Au fil des entraînements, ils supporteront mieux l’effort.

A découvrir :  Plogging, pourquoi je m’y suis lancé ?

Les manifestations de la courbature et les précautions à prendre

Vous noterez que les courbatures ne se manifestent jamais directement après une séance de sport. Souvent, ce n’est que 24 ou 48 heures après l’activité physique que la douleur se fait ressentir. À partir du moment où vous sentez cette affliction, évitez de trop travailler le muscle touché.

La survenue d’une courbature est généralement l’occasion de varier vos exercices d’entraînement. Comme évoqué plus haut, cette douleur est le signe qu’une reconstruction et un renforcement musculaire s’opèrent sur votre corps. Afin de favoriser la réparation des fibres endommagées, il convient de les mettre au repos. Pour autant, cela ne doit pas vous empêcher de poursuivre vos entraînements.

En musculation par exemple, si la courbature touche vos jambes ou vos cuisses, travaillez le haut du corps. Essayez néanmoins de faire bouger la partie inférieure de votre corps. Même si la douleur est parfois gênante, il est préférable de faire abstraction. Sans pour autant les soumettre à un effort intense, sollicitez vos muscles autant que possible. Vous pouvez par exemple vous adonner à 30 minutes ou 1 heure de marche rapide ou de course à pied. Dans tous les cas, ne vous laissez jamais aller. Si vous décidez de trop vous ménager à cause de la douleur, celle-ci risque de s’amplifier. Afin de lutter contre les courbatures, suivez mes conseils ci-après.

Comment éviter ou réduire les risques de courbatures ?

Comparés aux pratiquants assidus, les débutants ont plus de chances d’avoir des courbatures après leurs premières séances. La plupart du temps, cela s’explique par un effort physique trop important. Ils imposent notamment un stress physique conséquent à leur corps durant les séances d’entrainement. Comme ils ne sont pas encore habitués à un certain degré d’effort, les muscles se retrouvent affligés.

A découvrir :  Je teste pour vous les Cercles de la forme - Mon avis

Pourtant, il faut garder à l’esprit que ce n’est qu’au fil des entraînements que les muscles parviennent à mieux supporter l’effort. En se développant, ils bénéficient d’une meilleure résistance aux courbatures.

Il est également possible que la douleur soit due à un mauvais mouvement. Pour cette raison, assurez-vous de réaliser vos mouvements de la bonne manière.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille de toujours commencer par des séances d’échauffements et d’étirements. Cela préparera votre corps à l’effort physique qui va suivre. Vos muscles auront moins de risque de se retrouver endoloris après le sport.

Pensez à effectuer des exercices dont l’effort à fournir est adapté à vos capacités. Vous devez avant tout habituer votre corps. Ce n’est qu’à partir du moment où les exercices vous seront plus faciles que vous pourrez envisager d’en augmenter l’intensité.

D’une part, il est préférable de toujours rester assidu. En effet, si vous vous accordez une trop longue période de pause, la reprise conduira inévitablement à des courbatures. D’autre part, prêtez une attention particulière à votre alimentation et surtout à votre hydratation. Évidemment, il reste important de s’accorder une phase de récupération suffisante après chaque entraînement.

L’importance de l’hydratation

Si boire suffisamment d’eau au quotidien est vital, c’est davantage crucial lors d’une séance de sport. Au cours d’un entraînement, l’effort vous conduit à transpirer énormément. Une forte sudation se traduit par une importante perte d’eau. En outre, cela génère un déséquilibre au niveau de votre organisme. Afin d’y remédier, je ne saurais que trop vous conseiller de boire suffisamment d’eau au cours de vos séances. Non seulement cela rééquilibrera votre organisme, mais en plus, cela aidera vos muscles à mieux récupérer après le sport.

A découvrir :  Mes conseils pour récupérer rapidement après une séance de musculation

Sachez aussi qu’en étant correctement hydraté, vous avez moins de risque de souffrir de courbatures. En tout cas, les douleurs ressenties à l’endroit des muscles seront moins intenses. Il vous sera aussi plus aisé de les soulager par la suite.

Solutions pour soulager vos courbatures

Quand les courbatures sont déjà là, vous n’avez d’autre choix que de faire avec. Comme il s’agit d’une douleur localisée au niveau d’un muscle, quelques conseils vous permettront de la soulager. Certains sportifs préconisent par exemple le bain d’eau glacée pour apaiser leurs courbatures.

Si prendre un bain d’eau froide n’est pas votre tasse de thé, essayez de calmer la douleur avec des glaçons. Enveloppez ces derniers dans un tissu fin puis appliquez-les sur les muscles endoloris. Posez-y ledit tissu quelques minutes et laissez agir le froid.

Il est aussi envisageable de combattre les courbatures par la chaleur. À ce moment, prenez un bon bain chaud ou une douche à l’eau chaude. Cela augmentera votre flux sanguin et favorisera la dilatation des tissus musculaires. Les toxines responsables de l’endolorissement s’évacueront plus aisément et les courbatures s’apaiseront. Une autre idée pour lutter contre les courbatures par la chaleur serait de s’accorder une petite séance de hammam ou de sauna.

Certains sportifs s’appliquent des baumes chauffants ou se massent légèrement avec des huiles essentielles pour apaiser leurs muscles endoloris. À part le baume du tigre, d’autres préconisent l’arnica pour calmer la douleur induite par les courbatures. Enfin, même si les étirements sont recommandés avant et après un entraînement, certains spécialistes les déconseillent en cas de courbatures. Selon ceux-ci, les étirements ne feraient que retarder la circulation sanguine. Ils comprimeraient également les vaisseaux sanguins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *